Press "Enter" to skip to content

Qualification CHAN 2020 : Les Éperviers du Togo 4 fois plus Super que les Eagles du Nigeria

Dans le cadre de participer à la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) de football l’année prochaine au Cameroun, les Éperviers du Togo ont affiché leur détermination aux amoureux du sport roi togolais ce week-end. Ce dimanche 22 septembre sur leurs propres installations, ils ont infligé une correction sportive à leurs frères de la même famille oiseaux, les Aigles. Ils sont connus comme les Super Eagles du Nigeria. Mais ce dimanche à Lomé, dans le match comptant pour le tour « aller » de la qualification au CHAN 2020, ils n’ont pas été du tout super. En effet, dans une bataille oiseaux qui a durée une heure et demie, les Éperviers ont déplumé les Aigles.  

Les oiseaux du coach togolais Jean-Paul Abalo Dosseh, ont été quatre fois plus super que ceux du ciel de la première puissance économique du continent, au stade de Kégué à Lomé, en battant les Super Eagles du Nigeria sur un large score de 4 buts à 1. Dans le premier quart d’heure, ce sont les Aigles qui ont bougé la cage des Éperviers, notamment à la 11′ d’une réalisation d’Ibrahim Sunusi. Les Éperviers, fâchés, vont réagir dans les 5′ qui vont suivre. Richard Nane à la 17′, remet les deux formations à égalité. C’est donc le début de la correction. Plus rien ne sera marqué pour les nigérians. Par contre les togolais vont obliger le gardien des buts des Super Eagles à aller chercher par trois fois le ballon dans ses filets. C’est encore le premier buteur togolais de la soirée qui va enlever une plume aux Aigles. Richard Nane va signer son doublé pour le compte de la rencontre à la 67′. Dans leur détermination de finir en beauté avec les joueurs du grand voisin, le géant de l’Est du Bénin (à qui il a fermé ses frontières depuis plus d’un mois), les Éperviers vont multiplier les assauts.

Les togolais rêvent leur première participation au CHAN 

Ce qui a sérieusement mis en difficulté les « omo naija » qui, de faute en faute,  ont fini par offrir un penalty aux joueurs du voisin de l’Ouest du Bénin. C’est le moment pour Marouf Tchakéï d’inscrire aussi son nom dans la liste des buteurs de ce dimanche en transformant parfaitement le penalty. C’était donc à la 77′. Les togolais ont attendu les toutes dernières minutes du temps réglementaire pour finir de corriger les nigérians. C’est l’Épervier Ashraf Agoro qui enlèvera lui aussi, sa plume aux Aigles en modifiant les chiffres au tableau d’affichage des scores, le 4-1. Ce sera sur ce score que les togolais vont prendre congé de leur public ainsi que de leurs visiteurs histoire de retrouver ces derniers en octobre prochain pour la bataille retour au Nigeria où au cas d’un bon résultat, synonyme d’un premier ticket pour les Éperviers à une participation à la phase finale de cette compétition réservée aux joueurs africains évoluant sur le continent.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.