Press "Enter" to skip to content

« AFRIC’UP » Tunis 2019 : Aurélie Adam Soulé Zoumarou conduit 12 jeunes start-ups béninoises en Tunisie

Photo : La ministre béninoise de l’Économie Numérique et de la Digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou au milieu des 12 jeunes start-ups


Tunis, la capitale de la Tunisie accueille ce mardi 24 septembre, le sommet africain des start-ups « AFRIC’UP ». A cet effet, en vue de compter le Bénin parmi les pays participants, la ministre béninoise de l’Économie Numérique et de la Digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou conduit une délégation de 12 jeunes start-ups béninoises retenus après une sélection dans tous le pays, pour prendre part à ce sommet de haut niveau. Alivo Technologie, Asma Santé, Dasco Sarl, Hemato Plus, Rema, Abc Éducation, Disruptech, Souba, Easy D Soft, Waxangari, Fenu Et Guerra Tech Hub. Ce sont là, les représentants des start-ups béninoises en terre tunisienne. Cette deuxième (2ème) édition du sommet africain des start-ups « AFRIC’UP » qui va prendre fin ce mercredi 25 septembre, a pour thème : « Villes intelligentes et innovations ouvertes en Afrique, quelles opportunités pour les startups ».

Soutenir l’éclosion des futurs champions africains et, promouvoir les compétences, la créativité et les success stories

Il faut préciser que ces jeunes innovateurs béninois ont pour spécialité : éducation, santé, agriculture, gestion, environnement et tourisme. Pour leur porter main forte, MTN-Benin, MOOV-Benin, Huawei, Isocel, Canal Box et Jeny Sas, tous du secteur numérique ont sponsorisé les créateurs béninois dans leurs différentes innovations. Notons qu’en participant à cette deuxième (2ème) édition du sommet africain des start-ups « AFRIC’UP », les jeunes talents béninois auront une occasion en or de nouer d’autres relations, échanger et partager des expériences, notamment avec leurs pairs du continent. Ce serait donc une opportunité pour ces 12 jeunes béninois de présenter leurs chefs-d’œuvres entrepreneuriaux aux investisseurs internationaux de même qu’aux acteurs du monde de l’innovation et de la technologie en Afrique.

Il est à souligner qu’hors mis la ministre béninoise de l’Économie Numérique et de la Digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, plus d’une vingtaine de ses homologues ministres africains en charge du numérique, seront également présents à Tunis. Relevons que soutenir l’éclosion des futurs champions africains et, promouvoir les compétences, la créativité et les success stories, sont l’attention particulière dans ce secteur privilégié par les chefs d’État africains en le mettant au cœur de l’agenda et de la stratégie de l’Alliance Smart Africa, un projet phare du continent.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.