Press "Enter" to skip to content

Projet ACESS : Alassane Séidou rassure de sa mise en œuvre dans les meilleures conditions

Ce mardi 24 septembre, le ministre béninois de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Alassane Séidou a rencontré les Animateurs pour le Développement des Communautés (ADC) à l’occasion de la journée d’orientation et de cadrage. Cette journée s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du Projet Appui aux Communes et Communautés pour l’Expansion des Services Sociaux (ACESS). Sur et certain de lui-même, ayant connaissance du département ministériel qu’il dirige, pour avoir été ministre plusieurs fois à ce poste dans les gouvernements précédents, Alassane Séidou veut que les cadres du Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale (MDGL) soient toujours les meilleurs.

À l’entame de la rencontre, c’est d’abord par des conseils pratiques que le vétéran ministre de la décentralisation au Bénin s’adresse aux convives. « (…) Vous devez faire l’effort de ne pas vous laisser aller au laxisme, à la désinvolture, à la paresse », a partagé Alassane Séidou. C’était en présence des membres de son cabinet, du représentant de la Banque Mondiale au Bénin, Saint-Martin Mongan et aussi des responsables du projet ACESS. En partageant ces conseils pratiques l’expérimenté ministre de la décentralisation manifeste sa volonté et sa détermination pour la mise en œuvre efficace des projets de développement de son département ministériel.

Nous, en ce qui nous concerne (…), nous allons jouer notre partition, nous serons très regardant

Il est à préciser que la rencontre de ce mardi entre l’autorité ministérielle et les ADC, intervient 24 heures après la signature du contrat de travail de ces derniers, soit lundi 23 septembre. Notons que les Animateurs pour le Développement des Communautés (ADC) sont au total soixante dix sept (77) suite à une sélection pour couvrir les 77 communes que compte le Bénin dans le cadre de l’opérationnalisation du Projet ACESS. Au cours de la journée, le ministre de la décentralisation n’est pas allé par quatre chemins pour rappeler les avantages incontestables d’un projet qui occupe la première place en matière de gestion et suivi des projets communautaires, à savoir le Projet PSDCC.

C’est dans ce schéma de maintenir le cap qu’il est resté pour indiquer l’importance du rôle des ADC dans la mise en œuvre du Projet Appui aux Communes et Communautés pour l’Expansion des Services Sociaux (ACESS). « Je veux compter sur vous pour que, avec ACESS, nous soyons toujours les meilleurs. Votre rôle est fondamental. Vous êtes entre les populations et les structures. », a souligné Alassane Séidou. Et pour ce qui concerne le MDGL ? « Nous, en ce qui nous concerne au ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale, nous allons jouer notre partition, nous serons très regardant. », a rassuré le N°1 du MDGL.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.