Press "Enter" to skip to content

RD Congo : Meschack Elia du TP Mazembe demande l’asile politique en Suisse

Alors qu’il ne reste qu’une seule journée à jouer dans les qualifications d’une nouvelle phase finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui va se dérouler au Cameroun en 2020, le meilleur joueur de la compétition réservée aux joueurs africains évoluant sur le continent en 2016 est introuvable. Mais où est donc passé Meschack Elia ? C’est bien la principale question qui se trouve sur toutes les lèvres des amoureux du cuir rond rd-congolais. Le champion du CHAN 2016 avec la République Démocratique du Congo (RDC) et l’un des artisans des résultats des Léopards à la 32ème phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football organisée en Égypte en juin et juillet dernier, dont 4 matchs joués et 2 passes décisives, l’ailier du Tout-Puissant Mazembe (TP Mazembe), le club de première division du championnat rd-congolais et de l’homme d’affaires et homme politique rd-congolais Moïse Katumbi, n’est ni en RDC son pays d’origine ni en Belgique son pays de carrière où il est censé faire le grand saut et s’engager avec Anderlecht cette saison. Contre toute attente, le footballeur rd-congolais a posé un lapin au club belge avant de se volatiliser. De nos sources, l’international rd-congolais de 22 ans serait en Suisse, demandant l’asile politique. Ce qui mettrait un frein à la carrière du jeune joueur. L’autre question est de savoir pourquoi le jeune joueur demanderait-il l’asile politique ? La réponse est sans nul doute à Kinshasa au pays de Félix Tshiekedi, actuel chef de l’État et de son prédécesseur, Joseph Kabila, vu que ce dernier a la main mise sur l’appareil de l’État avec une forte présence de son camp à la tête des institutions du pays.

Be First to Comment

Laisser un commentaire