Press "Enter" to skip to content

France : #Balancetonporc, « appel à la décision » ou « Révolution en bloc » ? Réponse ce mercredi

Photo : Eric Brion, ex-patron de la chaîne Equidia et Sandra Muller qu’il attaque en diffamation


Le 29 mai 2019 en France, la salle flambant neuve de la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris, dédiée notamment aux poursuites en diffamation, est remplie. De journalistes, de jeunes étudiantes et d’un public divers. Quelques mois après le procès mené et perdu par Denis Baupin contre huit femmes qui l’accusaient d’agression ou de harcèlement sexuel, dans la même chambre, s’ouvre le second procès de l’ère Post-MeToo, cette fois directement lié au mouvement de libération de la parole de l’automne 2017.

C’est la fondatrice du #Balancetonporc, Sandra Muller qui est poursuivie en diffamation par Eric Brion, le « premier des porcs », qu’elle avait dénoncé. Le jugement est attendu cet après-midi.

Be First to Comment

Laisser un commentaire