Press "Enter" to skip to content

ONU : Emmanuel Macron veut être la voie entre « la rhétorique de la dénonciation » et « l’inaction »

Du courage, du courage, rien que du courage. Le chef de l’État français, Emmanuel Macron a livré un discours de quelques 40 minutes à la tribune de l’ONU ce mardi 24 septembre. L’occasion pour lui de faire un plaidoyer pour « le retour du courage », notamment en matière de lutte contre les inégalités et contre le réchauffement climatique.

Et de se poser en incarnation d’une voie centrale : celle située entre « la rhétorique de la défiance » et le « confort de l’inaction ». « Il nous manque le courage. Beaucoup, souvent », a ainsi débuté Emmanuel Macron citant l’écrivain russe Alexandre Soljenitsyne à Harvard en 1978. Et de poursuivre : « l’appel que je voudrais lancer serait celui du retour du courage. Sur deux sujets : le courage de savoir bâtir la paix et le courage de la responsabilité. », a laissé entendre le président français.

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.