Press "Enter" to skip to content

États-Unis : Donald Trump embourbé dans l’affaire ukrainienne qu’il considère comme une « blague »

« Une destitution pour ça ? C’est une blague ! », s’insurge le président américain Donald Trump. Puis, il le répète : sa conversation avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky était « magnifique ». Donald Trump s’est insurgé ce mercredi 25 septembre contre la procédure de destitution lancée à son encontre par l’opposition démocrate pour avoir demandé au président ukrainien d’enquêter sur son rival politique Joe Biden. « Une destitution pour ça ? C’est une blague ! », a-t-il lancé, visiblement fatigué, presque abattu, lors d’une conférence de presse à New York en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

Et good morning panique à la Maison Blanche. Elle envoie par erreur aux démocrates les éléments de langage pour défendre son locataire. Plusieurs journalistes et responsables politiques américains ont indiqué ce mercredi soir avoir reçu une liste d’éléments de langage pour défendre le président américain, accusé d’avoir fait pression, par téléphone, sur son homologue ukrainien pour qu’il enquête sur le fils de Joe Biden. Problème : cet email, sans doute destiné aux républicains pour qu’ils appuient les thèses de Donald Trump dans les médias, a été reçu par « des élus démocrates ».

One Comment

Laisser un commentaire