Press "Enter" to skip to content

Enseignement secondaire : Si vous êtes aspirant au métier d’enseignant, mais vous êtes gâté par le gouvernement de Talon

Photo : Les élèves de la classe de CM2 et leur enseignant, Amidou Chitou à l’École Primaire Publique de Kandévié à Porto-Novo en mars 2018


Tôt ou tard, les béninois lui donneront raison d’avoir amorcé des réformes et notamment les enseignants pour les réformes dans le secteur de l’éducation nationale au Bénin. Le chef de l’État béninois Patrice Talon rend désormais le métier d’enseignant un métier à envier. En effet, à travers le programme spécial du gouvernement du Bénin intitulé « Pré-insertion dans l’enseignement », les aspirants au métier d’enseignant retenus dans la base de données constituée au terme des évaluations de mai et d’août derniers, seront bien pris en charge. Seize (16.000) mille, c’est le nombre total de jeunes aspirants recrutés par le gouvernement du Bénin et qui seront mis à la disposition des collèges et lycées du pays. Il faut noter qu’ils seront répartis dans les établissements publics selon les besoins exprimés par les Directeurs Départementaux des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle (DDESFTP).

Et pour remplir les formalités de signature de leur contrat au Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle (MESTFP), ces 16.000 aspirants au métier d’enseignant par le gouvernement du Bénin, sont confiés à l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) pour la phase de signature de leur contrat de prise de service dans les collèges et lycées. Il faut préciser que cette phase va durer neuf (09) mois, soit du 30 septembre 2019 au 29 juin 2020. Selon nos informations, cette phase a déjà démarré ce vendredi 27 septembre dans certaines villes du Bénin comme Parakou au nord du pays. Ajoutons que la fin de cette phase donne droit à un récépissé qui est délivré à ces enseignants histoire de leur permettre de se rendre dans l’établissement d’affectation, pour l’exercice de leur fonction.

Le statut de vacataire n’existera plus dans le système éducatif béninois

À en croire les explications du ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle ce jeudi 26 septembre 2019, les enseignants du programme « Pré-insertion dans l’enseignement » auront droit, au cours de l’année académique 2019-2020 pour le compte de l’année scolaire, à trois (03) grands avantages :

  1. Une allocation salariale ;
  2. Des primes de logement à verser sur leurs comptes ; et enfin
  3. Une prise en charge sanitaire.

Selon le ministre, ces enseignants bénéficieront notamment d’un suivi pédagogique et seront évalués au terme de leur contrat. Une évaluation qui permettra de déterminer s’il faut reconduire ou non le contrat de ces derniers. « Par ce programme, les enseignants vont quitter définitivement le statut de vacataire, qui n’existera plus dans le système éducatif béninois », a déclaré le Professeur Thomas Mahougnon Kakpo.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.