Press "Enter" to skip to content

États-Unis : Le vin français finalement taxé dès le 18 octobre prochain (liste)

« In vino veritas », sauf aux États-Unis. Les autorités américaines ont annoncé ce mercredi 2 octobre qu’elles allaient frapper 7,5 milliards de dollars de produits européens de tarifs douaniers punitifs, quelques heures seulement après avoir remporté une « grande victoire » à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) dans l’interminable affaire des subventions à Airbus. Avec dans la liste des produits concernés, le fromage italien, les olives, le café mais aussi et surtout le vin français, taxés à 25% dès le 18 octobre prochain. Cette décision de l’administration américaine est une réponse à l’affaire des subventions accordées à Airbus au détriment de Boeing.

Dans exactement deux semaines donc, les taxes douanières seront imposées dont 10% sur les avions importés de l’Union européenne selon une liste publiée par les services du représentant américain au Commerce (USTR). Il est à préciser que la majeure partie des sanctions sera appliquée aux importations en provenance de la France, de l’Allemagne, de l’Espagne et du Royaume-Uni, « les quatre pays à l’origine des subventions illégales » accordées à l’avionneur européen, a précisé l’USTR, douchant les espoirs de Londres d’être épargné dans la perspective du Brexit. Soulignons que c’est également un petit revers infligé au président français Emmanuel Macron, qui s’était personnellement impliqué sur la question des vins français.

Rappelons qu’à l’issue du G7 à Biarritz, le chef de l’État français avait estimé, tout  en faisant preuve d’une certaine prudence, que la menace d’une taxe américaine sur le vin français n’était « plus d’actualité ». C’était donc sans compter sur la détermination de son homologue américain Donald Trump. Eh bien voilà !

Voici la liste des produits français et autres de l’Union Européenne taxés par les États-Unis.

EU_Large_Civil_Aircraft_Final_Product_List

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.