Press "Enter" to skip to content

Parakou : Hommage en 2 symboles de l’ancienne élève du lycée Mathieu Bouké, Aurélie Adam Soulé Zoumarou à son établissement

Photo : La ministre béninoise du Numérique et de la Digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou – Source, Présidence du Bénin


Il y a un adage Yoruba qui dit littéralement : « Celui qui remercie pour hier, va encore recevoir un autre ». Fin de citation. Forte de connaissance de cela, l’ancienne élève du lycée Mathieu Bouké, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a fait un retour dans son établissement ce week-end. Ce haut lieu de connaissance et du savoir de la cité des Koburu, Parakou, au nord du Bénin, est en partie comptable de son avenir et de ce qu’elle est aujourd’hui. Retourné dans cet établissement est la manifestation de la volonté de l’élève d’hier d’aller encore plus loin qu’aujourd’hui ministre de la République. Car, en allant, l’élève ministre était bras chargés. En effet, faire don de matériel d’informatique au profit des enseignants et notamment des apprenants qui lui ont succédée, explique combien Aurélie Adam Soulé Zoumarou aimerait voir sortir encore du lycée Mathieu Bouké de Parakou d’autres ministres voire le ou la Président(e) de la République demain. Sa descente doit être vue sous deux angles. Primo, le retour d’une élève qui s’est rappelée d’où elle a acquis la connaissance qu’elle met au service de son pays. Puis secundo, inciter les élèves présents à prendre au sérieux leurs études pour devenir une autorité ou un personnage public et à voir en elle un exemple d’une élève qui a été sur les bancs et tables comme eux.

S’armer de valeurs : la solidarité et l’excellence

Ce samedi 5 octobre donc, visiblement en joie et avec beaucoup d’émotions, la jeune ministre béninoise du Numérique et de la Digitalisation a rendu un hommage très symbolique aux enseignants et responsables actuels du lycée Mathieu Bouké de Parakou. Aurélie Adam Soulé Zoumarou, il faut le souligner, n’a pas oublié les anciens professeurs et élèves de son établissement. Elle n’a pas hésité une seule seconde à exprimer sa volonté de faire du lieu de son parcours scolaire, le « foyer du digital ». Et pour commencer la concrétisation de son idée, la ministre a donné du sens à sa volonté en faisant don de matériel informatique composé de plusieurs ordinateurs, d’imprimantes et ainsi que d’autres outils des Nouvelles Technologies d’Information et de Communication (NTIC). En explication au deuxième angle de sa descente dans son ancien établissement, l’invitation des apprenants actuels du lycée Mathieu Bouké à « s’armer de valeurs » dont « la solidarité et l’excellence ». Et pour quelle raison ? « (…) Afin de devenir des leaders de notre société. », a soutenu la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou.

Il convient de noter que la ministre a par ailleurs invité ces derniers à se donner une chance pour « faire du numérique une réalité dans leur quotidien ». Car, explique la ministre béninoise du Numérique et de la Digitalisation, les analphabètes de notre temps sont ceux qui ne maîtrisent pas le numérique et le digital. « (…) Ce haut lieu de savoir ne saurait être du lot. », rassure Aurélie Adam Soulé Zoumarou. Le premier responsable du lycée Mathieu Bouké de Parakou, dans sa recherche de mots ; puisqu’ils lui manquaient, n’a trouvé que le mot « merci » au nom de tous les enseignants et élèves de l’établissement à l’endroit de la donatrice et de sa suite. Le proviseur Apollinaire Anagonou a puisé dans sa réserve de connaissance pour aussi trouver les mots « satisfaction » et « fierté » pour exprimer sa joie de voir une élève du lycée diriger un important département ministériel qu’est le Numérique et de la Digitalisation.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.