Press "Enter" to skip to content

Intégration du programme de l’ONG CRS au projet PNASI : Le management de Salimane Karimou décroche le OK du PAM

Photo : Le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou (D) et le Représentant Résident Adjoint du Programme Alimentaire Mondial (PAM) au Bénin, Guillaume Amuli (G), le vendredi 25 octobre à Porto-Novo – Source, Point Focal/MEMP


Vendredi 18 octobre – vendredi 25 octobre. Exactement une semaine jour pour jour que le Représentant Résident de l’Organisation Non-Gouvernementale Catholic Relief Service (ONG CRS) a été au siège du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP) à Porto-Novo. Dans la capitale béninoise, Sean Gallagher est allé au cabinet du premier responsable du MEMP, le ministre Salimane Karimou. Rencontrer ce dernier était son souci majeur, car il est à la recherche d’un manager pour trouver solution à son problème dans un secteur placé sous sa responsabilité à la tête de l’organisation au Bénin. Il s’agit du secteur portant les cantines scolaires et son problème concerne le programme qu’il conduit à cet effet. C’est bien le ministre Salimane Karimou ou personne d’autre au Bénin s’agissant des cantines scolaire. Puisque c’est lui qui concrétise méthodiquement la volonté du chef de l’État béninois Patrice Talon dans ce secteur. Laquelle volonté, faut-il le rappeler, est de donner trois repas chauds par jour aux apprenants à la base. Qui dit repas dit approvisionnement des vivres. C’est justement dans ce milieu, retrouve-t-on l’Organisation Non-Gouvernementale Catholic Relief Service (ONG CRS).

Sean Gallagher à la tête de l’organisation, conduit le Programme d’alimentation scolaire par approvisionnement auprès des coopératives locales de producteurs et transformatrices. Donc en allant informer le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, vendredi 18 octobre dernier, de la fin de ce programme le jeudi 31 octobre prochain, il a saisi l’occasion pour exprimer le gros souhait qu’il avait au cœur. Lequel souhait est l’intégration de ce programme à un projet sous la coordination du ministre Salimane Karimou, à savoir le Programme National d’Alimentation Scolaire Intégré (PNASI) géré par le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Soulignons que le programme de Sean Gallagher est appuyé financièrement par le Département d’Agriculture des États-Unis (USDA). Alors, une fois prendre connaissance du souhait de l’ONG CRS, le chef de file des ministres en charge de l’éducation au Bénin a rassuré le responsable et lui a promis faire de son mieux. À Sakété d’où il fait la fierté des nagot, on tient parole. Quand on dit, on fait. C’est d’ailleurs en cela que le patron de la Rupture, Patrice Talon, lui fait totalement confiance pour le Nouveau Départ. 

Au lendemain de cette rencontre, Salimane Karimou s’en était donc confié avec grand manitou, au PAM. Et voici le résultat 7 jours après : « le programme géré par le CRS sera pris en compte dans le Projet PNASI à compter du 1er novembre 2019 ». Ce résultat a été délibéré lors de l’audience qu’a accordée le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire au Représentant Résident Adjoint du PAM, Guillaume Amuli. C’était le vendredi 25 octobre à Porto-Novo. Il urge de noter que ce management, réussi du digne fils du département du Plateau, au sud-est du Bénin, est le signe manifesté de son engagement à continuer de donner aux enfants un repas chaud chaque jour de classe. Salimane Karimou sera même félicité par le PAM. Cet encouragement et l’assurance des dires du Représentant Résident Adjoint du PAM en présence d’une autre personne de l’organisation, n’ont pas eu raison du N°1 du MEMP à oublier réitérer l’accompagnement du gouvernement du Bénin pour la réussite dudit programme.

Be First to Comment

Laisser un commentaire