Press "Enter" to skip to content

Togo : Les portes de la 16ème édition de la Foire Internationale de Lomé (FIL) officiellement ouvertes

C’est parti pour quinze (15) jours. Les portes de la 16ème Foire Internationale de Lomé (FIL) ont été officiellement ouvertes ce lundi 25 novembre au Togo. La cérémonie marquant l’ouverture officielle des portes de cette édition de 2019 s’est déroulée au Centre Togolais des Expositions et Foires (CeTEF) de Lomé. Elle a été placée sous l’autorité du ministre togolais du Commerce, Kodjo Adedze. C’était en présence d’autres autorités togolaises, des forains et aussi des opérateurs économiques du pays. Également des opérateurs économiques hors des frontières du Togo que dirige de main de fer, le président Faure Essozimna Gnassingbé. Pour cette 16ème édition de la FIL, les acteurs économiques togolais et étrangers sont invités dans la conscientisation du commerce électronique ; c’est-à-dire le e-commerce. Il faut noter que la 16ème édition de la FIL enregistre 870 opérateurs économiques du Togo et d’ailleurs exerçant dans différents secteurs d’activités dont l’Agriculture, l’agro-business, l’industrie, les BTP, le commerce, le tourisme entre autres, et notamment ceux du secteur de e-commerce. Deux semaines durant, ces acteurs économiques vont se pencher sur « Le e-commerce pour une forte expansion des échanges. » qui est le thème de la seizième (16ème) édition Foire Internationale de Lomé (FIL). Ce thème focalise l’attention des autorités togolaises. « Le e-commerce ou le commerce électronique est tout simplement l’utilisation de l’internet comme plate-forme de vente, d’approvisionnement et d’échanges d’informations. », a soutenu le Directeur du CeTEF, Kueku-Banka Johnson.

Il y a donc une raison de retenir ledit thème pour cette édition de la FIL. « Nous avons retenu ce thème pour, au plan national, réveiller les esprits sur ce phénomène positif que constitue le e-commerce et aussi inciter les opérateurs économiques, le public bref le monde des affaires à épouser ce concept qui à coup sûr leur permettra d’optimiser les gains de leurs activités », a expliqué Kueku-Banka Johnson. À entendre le Directeur du CeTEF, le e-commerce est le moteur d’une croissance économique dans un avenir proche au regard de l’internationalisation des Petites et Moyennes Entreprises (PME) qu’il favorise. La raison pour laquelle le gouvernement togolais accorde une importance au e-commerce. « Le commerce électronique suscite donc un vif intérêt de la part des plus hautes autorités de notre pays. », a confié le ministre togolais du Commerce, Kodjo Adedze. Et pourquoi ? « Car il est à l’intersection de la volonté du gouvernement d’une part, de renforcer les TIC et d’autre part, de favoriser le commerce, l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes, trois thématiques présentes dans l’ensemble des outils politiques de développement. », a répondu Kodjo Adedze. Il convient de retenir que la seizième (16ème) édition Foire Internationale de Lomé (FIL) fermera ses portes le 9 décembre prochain.

One Comment

  1. […] Notons qu’il propose une ingénierie financière adapté aux besoins des PME. Ce programme du BRVM au profit des PME, vise à apporter à 50 le nombre d’entreprises au sein de l’Union Monétaire Économique Ouest-Africaine (UEMOA) à l’horizon 2020. Il faut noter que cette première édition du forum E-Day se veut être un cadre de partage d’opportunité et de renforcement du tissu économique togolais entre entrepreneurs de divers secteur d’activité. « J’ai été interpellé par le thème : Le financement des entreprises, qui est quand même un problème pour nous les entrepreneurs. Je suis venu pour voir s’il y a d’autres mécanismes de financement. », a confié une cheffe d’entreprise togolaise, Déladem Sodatonou. Crédits bail, capital risque, constituent d’autres leviers de financement des PME.  À souligner que les PME contribuent à plus de 80% d’activité économique des pays africains, notamment du Togo. […]

Laisser un commentaire