Press "Enter" to skip to content

Nigeria : Le recensement des béninois vivants au pays débute ce lundi

Photo : Le 2ème Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement du Bénin, Cyrille Gougbédji (M)


C’est ce lundi 2 décembre que débute le recensement des béninois vivants au Nigeria. À cet effet, une mission exploratoire va sillonner toutes les grandes régions du pays pour aller au contact des responsables des communautés béninoises vivants sur le territoire du grand voisin de l’Est du Bénin. « Ceci, afin de permettre à tous les béninois de se faire recenser. », a expliqué le 2ème Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement du Bénin, Cyrille Gougbédji. Il faut noter qu’au terme de cette opération de recensement des béninois vivants au Nigeria, les ressortissants béninois vont obtenir un acte de naissance sécurisé. Ils auront aussi droit à une carte nationale d’identité biométrique répondant aux normes de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Il est encore indispensable de rappeler que les parents béninois vont également obtenir un acte de naissance sécurisé pour leurs enfants. Mais il convient de préciser qu’il y a un frais à payer pour obtenir ces pièces bien importantes.

Pour les adultes ; c’est-à-dire les parents, ils auront à payer 8.000 nairas, soit environ 6.000 francs CFA. Tandis que pour les enfants, le montant à payer s’élève à 2500 nairas, soit environ 1875 francs CFA. Le but de cette opération, il faut le dire, est de permettre aux ressortissants béninois vivants au Nigeria une facilité de circulation dans l’espace CEDEAO. Mais aussi pour la libre circulation de leurs biens, notamment dans l’exercice de leurs activités sans aucune inquiétude. Selon les responsables de l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP), dans le souci d’un bon déroulement de l’opération, les kits sont déjà envoyés au Nigeria pour être mis à la disposition des bureaux d’enrôlement depuis jeudi 28 novembre. C’est encore une raison de plus d’affirmer sans ambages que le chef de l’État béninois, Patrice Talon, ne connaît pas de frontières pour la réalisation de sa volonté de voir chaque béninois un acte de naissance.   

Be First to Comment

Laisser un commentaire