Press "Enter" to skip to content

UEMOA : Hausse de la monétique financière, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire et le Sénégal, pays ayant concentré de carte et de terminaux de payement en 2019

La monétique financière est en hausse avec 6489 milliards de francs CFA de transaction effectué au sein de l’UEMOA en 2018. L’année précédente, l’activité de la monétique interbancaire a été marquée par un dynamisme dans l’émission des cartes de payement dans l’espace de l’Union Monétaire Économique Ouest-Africaine (UEMOA). On note ainsi une hausse du nombre d’infrastructures d’acceptations, notamment de guichet automatique de banque et de terminaux de payement électronique suivi d’une augmentation de la bonne maîtrise de transaction monétique. 76.201.123 de transaction ont été réalisé pour une valeur de 6489 milliards de francs CFA. Et deux raisons expliquent cette hausse. Primo, le dynamisme des activités bancaires vis-à-vis de l’implantation des banques internationales et des fonds d’investissement qui viennent d’étrangers, notamment des pays du Nord. Il faut noter que certains de ces Fonds sont logés dans les guichets de différentes grandes banques. Ce qui induit une utilisation accrue des cartes bancaires.

Secundo, la digitalisation des activités bancaires dans la zone monétaire occidentale. À ce titre, la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), classe le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire et le Sénégal parmi les pays ayant concentré le plus grand nombre de cartes et de terminaux de payement au titre de l’année 2019. Dans ces pays, il faut souligner que l’utilisation des ressources en valeur réelle est quasiment présente. Compte tenu du montant de transaction dans ces différents pays de l’UEMOA, il y a l’utilisation énorme des cartes bancaires. Ceci, en renforcement des dispositifs en matière de lutte contre la cybercriminalité. C’est un véritable retour à la conscience des opérateurs économiques. Il convient de relever que 94 millions d’opérations ont été effectué en 2018 pour un montant de 10.166 milliards de francs CFA, soit des taux de 58% en volume et de 56,30% en valeur par rapport à 2017.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.