Press "Enter" to skip to content

GLÉXWÉ XWÉ 2019 : 123 ans rajeunies à 30 ans grâce à la solidarité des fils et filles de Ouidah

Photo : Le Conseiller Spécial du chef de l’État béninois, Johannes Dagnon (ext G en blanc) et l’honorable Mathieu Adjovi (ext D), dimanche 8 décembre, à Ouidah


Gléxwé xwé 2019, est conjugué au passé. Mais cette fête identitaire qui a mis en retrouvaille les fils et filles Xwéda, le week-end dernier, a été archivée avec beaucoup de chiffres. En effet, ce dimanche 8 décembre, l’instant unique qui réunit les enfants de la cité de Kpassè, est à sa 123 édition. Oui, Gléxwé xwé a 123 ans de culture riche en couleur de la ville historique et touristique du Bénin. La célébration de l’édition 2019 de Gléxwé xwé est doublement inscrite dans les annales mystiques de l’histoire de Ouidah. En cause, elle a été coïncidée avec la célébration des 30 ans de la Basilique Notre Dame de l’Immaculée Conception de Ouidah et celle des 110 ans de la Cathédrale de Ouidah. Des lieux hautement symboliques en identité  pour les deux fois cinq (2 x 5). S’il est encore important de le rappeler, la ville de Ouidah dans le Sud du Bénin et située à 45 km à l’Ouest de Cotonou, la capitale économique, est notamment caractérisée par la cohabitation pacifique des religions. En face de la Basilique Notre Dame de l’Immaculée Conception de Ouidah, se trouve le Temple des Pythons. Ce qui fait de cet endroit majeur de Ouidah, lieu de culte vitrine du Bénin. C’est aussi l’explication de la tolérance dans la différence des peuples et des religions.

Pour montrer que c’est dans l’union solidaire et constructive que le Bénin sera révélé, en occurrence de la cité de Kpassè, une messe a été dite dans la Basilique Notre Dame de l’Immaculée Conception de Ouidah. Ce culte marquait non seulement la célébration des 30 ans du lieu symbole de la religion importée, Catholique, mais aussi, pour la circonstance, des 110 ans de la Cathédrale de Ouidah, et surtout des 123 ans de Gléxwé xwé. Cette messe symbolique a connu une forte présence des autorités politico-administratives à divers niveaux du Bénin en général, mais de Ouidah en particulier. Ainsi, il faut noter la présence du Conseiller Spécial du chef de l’État béninois, Patrice Talon (lui aussi natif de Ouidah), en la personne de Johannes Dagnon ; des honorables députés à l’Assemblée nationale huitième (8ème) législature dont Mathieu Adjovi et Gérard Gbenonchi ; du ministre des Sports, Oswald Homéky ; du préfet du département de l’Atlantique, Jean Claude Codjia ; et de la maire de Ouidah, Célestine Adjanohoun. En toute différence et dans un ensemble, mais différemment, les fils de Gléwxé ont communié avec les proches, alliés et amis de Ouidah sans aucune connotation politique. C’était simplement, il faut le reconnaître, un franc succès de la solidarité constructive de tous les fils et filles du Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.