Press "Enter" to skip to content

CRIET : 24 à 36 mois ferme à plusieurs personnes pour des faits dont la complicité de détention de substance psychotropes

Jeudi 2 janvier, la deuxième (2ème) session criminelle au titre de l’année 2019 de la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) s’est tenue. Les travaux qui ont été consacrés à cette session se sont déroulés au siège de la juridiction à Porto-Novo, la capitale du Bénin. Au cours desdits travaux, plusieurs personnes ont été condamnées à des peines d’emprisonnement ferme et d’assortis de sursis avec des amendes considérables. Il s’agit notamment de 3 personnes condamnées à des peines d’emprisonnement ferme allant de 24 à 36 mois et d’une autre personne  condamnée à 60 mois d’emprisonnement dont 24 assortis de sursis.

Il faut noter que ces personnes ont été condamnées, après la requalification des faits en escroquerie, tentative de corruption et complicité de détention de substance psychotropes. C’est le principal verdict rendu par la Cour présidée par Cyriaque Dossa jeudi dernier au cours de sa deuxième session criminelle au titre de l’année 2019. Notons que la juridiction compétente à juger les criminels économiques, a aussi acquitté 2 personnes des fins de la poursuite. Elle a également ordonné l’expulsion de 2 autres personnes après l’épuisement de leur peine. Il convient de relever que la CRIET a ordonné le paiement de 4,5 millions de FCFA comme amende sortie des différentes peines à verser au Trésor Public béninois.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.