Press "Enter" to skip to content

Réforme militaire : Patrice Talon répond favorablement au contre-amiral Patrick Jean-Baptiste Aho et annonce la création de la Garde nationale

Photo : Le chef de l’État béninois, Patrice Talon (M), à sa droite le Chef d’État Major Général (CEMG) des armées, le contre-amiral Patrick Jean-Baptiste Aho, à la Présidence, jeudi 9 janvier


Ce jeudi 9 janvier, le chef de l’État béninois, Patrice Talon, a reçu les vœux du nouvel an des institutions de la République ainsi que des Forces Armées Béninoises (FAB). À cette occasion, le Chef d’État Major Général (CEMG) des armées du Bénin a présenté les vœux de l’armée béninoise au président de la République. Dans sa présentation, le porte-parole de l’armée béninoise a saisi l’opportunité républicaine pour porter une doléance à la haute connaissance du chef de l’État béninois. Le contre-amiral Patrick Jean-Baptiste Aho a fait savoir l’importance d’une Garde nationale. « L’adoption de nouveaux textes devant conduire à la création de la Garde nationale induirait la nécessaire réorganisation des missions des forces armées ainsi que l’amélioration de la gestion des personnels. », a déclaré le CEMG.

Statut du personnel militaire et création de la Garde nationale

La réponse du chef suprême des Armées ne s’est pas fait attendre. Patrice Talon a approuvé la doléance du porte-parole de l’armée béninoise. En réponse, le chef du gouvernement du Bénin, dans son discours de présentation en retour ses vœux aux Forces Armées Béninoises, Patrice Talon a annoncé une réforme militaire. « Nous ferons preuve de la plus grande bienveillance pour que l’année 2020 consacre l’adoption du nouveau statut du personnel militaires des forces Armées Béninoises, et la création de la Garde nationale. », a affirmé le dirigeant béninois. Il convient de relever que répare, ce faisant, une injustice, car la Police Républicaine bénéficie déjà du statut du personnel.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.