Press "Enter" to skip to content

Togo : 6 candidats affrontent Faure Essomzimna Gnassingbé à la présidentielle de février prochain pour sa succession

Photo : Le chef de l’État togolais sortant, Faure Essomzimna Gnassingbé, exprimant son vote à la dernière présidentielle


7 candidats. Voilà le nombre de togolais retenus par la Cour constitutionnelle du pays pour la course à la présidentielle du 22 février prochain. Vendredi 17 janvier, la haute juridiction togolaise a rendu publique une liste de sept candidatures. En face donc du président togolais sortant, Faure Essomzimna Gnassingbé, à la tête du pays depuis 2005, se trouve 6 véritables adversaires pour la présidentielle de 2020. Il faut noter que la Cour constitutionnelle, en publiant sa décision vendredi, a retenu 7 candidats sur les 10 enregistrés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), organe chargé d’organiser les élections au Togo. Au nombre de ces 10 candidatures, le chef de l’État togolais sortant, Faure Essomzimna Gnassingbé, en course pour un quatrième mandat après avoir succédé à son feu père, Etienne Gnassingbé, mort au pouvoir.

On note également parmi les togolais retenu par la Cour constitutionnelle, quelques têtes politiques connues de l’électorat togolais dont Jean-Pierre Fabre. Il est le chef de file historique de l’opposition et président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC). Le candidat de l’opposition est un ancien Premier-ministre et président du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD). Tchabouré Gogué, Messan Agbeyome Gabriel Kodjo, Georges William Assiongbon Kuessan, Traoré Mohamed Tchassona et Wolou Komi sont les 5 autres challengers de Gnassingbé fils qui de façon favorable a de l’avantage d’être réélu pour quatrième mandat. Il convient de relever que la Cour constitutionnelle togolaise a invalidé deux candidatures, à savoir les candidatures de Thon Acohin Kodjovi Atna et Kagbara Uleiya Yebisse Innocent. Le motif avancé par la haute juridiction est « insuffisance du nombre de signatures d’électeurs ».

Be First to Comment

Laisser un commentaire