Press "Enter" to skip to content

Adjarra : Germain Wanvoégbè, Justin Gbèdowezoun et Victor Ayidédji en mode conquête des 6 arrondissements pour l’Union Progressiste

Pour conquérir les 6 arrondissements de la commune d’Adjarra, il est impératif de rencontrer les sages et notables sous le grand arbre, Baobab, pour le compte de l’Union Progressiste (UP). C’est à cette activité que la Coordination Communale de l’Union Progressiste dans la commune d’Adjarra s’est donnée ce week-end. Germain Sourou Wanvoégbè, Justin Sourou Gbèdowezoun et Victor Ayidédji en trio à la tête des Coordonnateurs Communaux de l’Union Progressiste affûtent déjà leurs armes politiques pour la bataille des prochaines échéances politiques au Bénin, notamment dans la 19ème Circonscription Électorale avec pour cap particulier, la commune d’Adjarra. C’est bien le message primordial à souligner de la rencontre de présentation de vœux de nouvel an et d’échanges avec les sages, notables et d’autres leaders du premier parti sur l’échiquier politique béninois.

En répondant à leur appel, plus d’une centaine de sympathisants et militants ont effectué le déplacement de Hounsa en provenance des 6 arrondissements de la commune d’Adjarra ce samedi 25 janvier. Il convient de relever qu’en dehors de la traditionnelle séance de présentation de vœux en début d’un nouvel an, la rencontre de ce jour a permis aux initiateurs de mesurer combien la mobilisation des militants est à son comble et rassurant pour le sprint politique du 17 mai prochain. « Aucune branche du Baobab ne sera sciée à Adjarra pour servir de nanki à faire le feu pour préparer le festin électoral des autres formations politiques. », a fait savoir Germain Sourou Wanvoégbè. Comme quoi, la veille militantisme est de mise autour du Baobab à Adjarra.

Be First to Comment

Laisser un commentaire