Press "Enter" to skip to content

Organisation des élections : La liste électorale ne sera pas rendue à la CENA le 31 janvier

Photo : Le président du COS-LÉPI, l’honorable Jérémie Adomahou


Le Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Électorale Permanente Informatisée (COS-LEPI) ne remettra pas la liste électorale à la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) le 31 janvier prochain, conformément aux dispositions de la Loi 2018-31 du 03 septembre 2018. Pour rappel, cette loi stipule en son article 137 que les membres du COS-LÉPI ont un mandat de six mois qui court du 1er juillet au 31 janvier. Étant installé en septembre 2019 pour assurer l’apurement et l’actualisation du fichier électoral, le COS-LÉPI doit rendre la liste électorale au plus tard le 31 janvier 2020 à la CENA. Eh bien, cette date ne sera pas respectée au regard de la Nouvelle constitution béninoise. En effet, la modification de la Loi N°2019-43 du 15 novembre 2019 portant Code électoral, préconise que le COS-LÉPI rende à la CENA, organe chargé de l’organisation des élections en République du Bénin, la liste électorale soixante (60) jours avant la date des élections. Il faut noter que cette Loi modifiée et adoptée par le Parlement béninois en sa séance du 13 novembre 2019, stipule en son article 126 que « La liste électorale informatisée établie est publiée et affichée pendant quinze (15) jours puis remise à la CENA au plus tard soixante (60) jours avant la date du scrutin ». Du coup cette disposition qui modifie celle de la Loi N°2009-18 du 15 juillet 2009, proroge le mandat du COS-LÉPI. Dans le cas échéant, l’actuelle mandature du Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Électorale Permanente Informatisée (COS-LÉPI) est tout comme le premier mandat du chef de l’État béninois, Patrice Talon, est en mode prorogation.

Le délai sera respecté

Raison pour laquelle le COS-LÉPI, que préside le député Jérémie Adomahou, institution composée de 9 députés désignés par le Parlement huitième (8ème) législature que dirige honorablement le président Col Louis Gbèhounou Vlavonou, du Directeur général de l’Institut National de la Statistique et de l’Analyse Économique (INSAE) ainsi que du Directeur du service national en charge de l’État Civil, ne rendra pas le rapport sur la liste électorale, le 31 janvier prochain à la CENA d’Emmanuel Tiando. Il convient de noter que suite à la prorogation de sa mission dans le cadre de l’organisation des élections, le COS-LÉPI poursuit son travail jusqu’au 16 mars prochain, date où il rendra son rapport. Pour le président du COS-LÉPI, il n’y a pas de doute sur le respect du délai de la mission. « Le nouveau code recommande qu’on remette la liste 60 jours avant les élections à la CENA, donc nous avons jusqu’au 16 mars pour remettre la liste et nous pensons tenir dans ce délai. », a rassuré l’honorable Jérémie Adomahou. Il est à souligner que l’équipe du député de la huitième législature ne perd pas de temps. Elle travaille déjà pour recueillir les dernières requêtes des citoyens en matière de transfert, de collecte des données biométriques des nouveaux majeurs, de traitement des données recueillies, de dédoublonnage, d’impression de la liste, de remise de la liste, établissements et distribution des cartes d’électeur pour les nouveaux majeurs et ceux qui ont perdu et ont demandé. Ce sont bien là, les priorités premières du COS-LÉPI à l’heure actuelle, selon l’honorable Jérémie Adomahou. Rappelons que les prochaines élections au Bénin commencent par celles des communales, locales et municipales prévues pour le dimanche 17 mai 2020.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.