Press "Enter" to skip to content

Coopération institutionnelle : Dona Jean-Claude Houssou reçoit Bouri Jean Victor Sanhouidi sur un secteur important de concentration du programme PNUD, énergie

photo : Le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou (D), et le nouveau Représentant Résident par intérim du PNUD au Bénin, Bouri Jean Victor Sanhouidi (G), à Cotonou, ce jeudi 13 février


Son combat dans la lutte contre le changement climatique n’est plus à démontrer. Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), est engagé dans cette lutte avec des initiatives. Au cœur de ces initiatives, se trouve l’énergie. Ce jeudi 13 février, ce n’était pas seulement l’Ambassadeur du Japon près du Bénin, Kiyofumi Konishi, qui était au Cabinet du ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou. Le nouveau Représentant Résident par intérim du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Bénin, Bouri Jean Victor Sanhouidi était également l’hôte du champion de l’énergie au Bénin. Cette rencontre du nouveau patron du bureau du PNUD à Cotonou avec le N°1 du Ministère de l’Énergie (ME), intervient une semaine après la prise de fonction du Burkinabè. Au cœur de la rencontre, les questions relatives au développement du sous-secteur énergétique et la bonne coopération entre les deux institutions, PNUD et le ME. Bien étant un ancien nouveau au Bénin, Bouri Jean Victor Sanhouidi était accompagné pour la circonstance de quelques collaborateurs du bureau du PNUD à Cotonou, notamment sa prédécesseur, Ginette Mondongou Camara. Il faut noter que des actions déjà accomplies ont plus retenu l’attention des autorités, mais des projections pour l’avenir ont notamment concentré les échanges, surtout sur le secteur de l’énergie. « L’énergie fait partie des secteurs importants de concentration du programme PNUD, notamment en ce qui concerne le climat et les énergies renouvelables. », a reconnu Dona Jean-Claude Houssou.

Des projets d’avenir entre le PNUD et le Bénin sur le plan de l’énergie

À en croire le sorcier béninois en énergie, la rencontre d’hier était une occasion pour passer en revue les efforts coopératifs entre les deux institutions. « C’était donc une occasion pour nous de faire un tour d’horizon des actions que nous avions déjà accomplies ensemble dans le cadre de cette coopération que je rappelle au passage est une coopération exemplaire avec des réalisations concrètes en faveur du climat, mais surtout en faveur de nos concitoyens particulièrement des milieux ruraux à l’effet d’atténuation des effets climatiques. », a soutenu Dona Jean-Claude Houssou. Dans le fond des échanges, hier, au Cabinet du ministre béninois de l’Énergie, à Cotonou, la capitale économique du Bénin, il était aussi et surtout question des projets d’avenir. « Nous avons reçu des oreilles plus qu’attentive de la part de son excellence et de toute son équipe par rapport aux différents points que nous avions évoqués. », a déclaré, Dona Jean-Claude Houssou. Il faut préciser que deux points résument l’échange à ce niveau :

  1. comment faire pour mieux garantir la disponibilité électrique au Bénin à travers la rénovation ou le remplacement d’un certain nombre de transformateurs d’importance.
  2. climat et des fonds verts pour trouver des initiatives innovantes qui permettent d’avoir des préoccupations environnementales qui puissent être traitées de la meilleure manière possible.

Il est aussi important de relever que d’autres points ont été également abordés par les deux parties. Il s’agit en occurrence du renforcement des capacités, et la question du genre, très cher pour le digne fils d’Ayinonvi, à Zêvoun, dans le troisième arrondissement de Porto-Novo, la capitale du Bénin. Indiquons qu’ensemble avec le PNUD, des actions sont prévues pour être mise en œuvre d’ici-là.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.