Press "Enter" to skip to content

Atacora : Patrice Talon et l’équipe de Dona Jean-Claude Houssou rendent l’électrification rurale une réalité dans Cobly, Boukoumbé et Kérou

Photo : Le Secrétaire Général du Ministère de l’Énergie, Jean-Claude Gbodogbé (G), partageant la joie d’un citoyen, dans l’Atacora, 11 au 15 février


La gouvernance de Patrice Talon ne connaît pas deux poids deux mesures, ni le régionalisme : Nord, Sud, Centre, Est, ou Ouest. C’est l’équité qui explique la Rupture dans un Nouveau Départ total du Bénin tout entier. Après Adido, dans la commune de Bonou, dans le département de l’Ouémé, le gouvernement du président Patrice Talon vient de prouver son progrès dans l’équité. En effet, une équipe du Ministère de l’Énergie (ME) que dirige de main de compétence, Dona Jean-Claude Houssou, a séjourné dans le département de l’Atacora du 11 au 15 février. Dans ce département au Nord-ouest du Bénin, l’équipe du ME était sous l’autorité du Secrétaire Général, Jean-Claude Gbodogbé. Comme mission républicaine, tournée de mise en service officielle d’ouvrages d’électrification rurale construits par l’Agence Béninoise d’Électrification Rurale et de Maîtrise d’Énergie (ABERME). L’objectif visé par cette tournée est primordial : sortir les localités de Kountori dans la commune de Cobly ; Tabota et Dipoli dans la commune de Boukoumbe ; Kaobagou, Firou et Fetekou dans la commune de Kerou, de l’obscurité. Ayant vu les collaborateurs du champion de l’énergie au Bénin, les hommes de Cotonou (comme ils appellent communément), la capitale économique du pays, les populations sont sorties massivement pour l’occasion. Selon ces dernières, la présence du team du ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou dans leur département est le signe manifeste de la célébration de la fin de l’obscurité. Pour cette raison, elles ont chaleureusement accueilli la délégation conduite par le SGM, Jean-Claude Gbodogbé. Les images en témoignent longuement.

Les populations de Cobly, Tabota, Dipoli, Kaobagou, Firou et Fetekou vivent désormais comme leurs concitoyennes d’Adido, dans la commune de Bonou, au Sud-est du Bénin. En cause, elles bénéficient de l’énergie électrique dans leurs habitations. Les micros centrales photovoltaïques ont été mises en service. Il faut reconnaître que la présence de cet important source de développement durable, impactera positivement la vie socio économique de ces populations, notamment leurs activités génératrices de revenus. C’est dans ce sens que le Directeur Général de l’ABERME, Jean-Francis Tchèkpo,  représenté par Largum Adougou, a rassurées les uns et les autres de « la qualité de l’énergie produite par les micros centrales photovoltaïques » et qu’« elles peuvent en disposer pour mener leurs activités professionnelles comme dans les localités raccordées au réseau conventionnel de la Société Béninoise d’Énergie Électrique (SBEE). Il est à souligner que lors de la mise en service des, en célébrant l’enterrement des ténèbres dans leur commune, les populations n’ont pas manqué d’exprimer leur gratitude au gouvernement du Bénin, en particulier à son chef, le président Patrice Talon. C’est bien normal la joie de ces populations du Nord-ouest du Bénin. Il faut noter qu’outre les ouvrages d’électrification rurale, une autre infrastructure de développement a été livrée au profit de ces âmes. Le gouvernement du président Patrice Talon a investi des fonds pour construire un château d’eau dans chaque village comme à Kountori dont le coût des travaux est estimé à 338 965 700 FCFA ; à Tabota, 216 353 750 FCFA ; à Dipoli, 268 213 100 FCFA et aussi à Kaobagou, à Firou qu’à Fetekou au même coût de 338 965 700 FCFA.

Le gouvernement baisse le coût de raccordement à un vil prix

Soulignons que cet ouvrage d’eau permettra l’accès à l’eau potable d’au moins 200 ménages, soit environ 1000 personnes qui seront impactées dans chaque localité. Les chargés de mission du préfet du département de l’Atacora, Didier Kouandé-Sounon et Maguidou Kora Gbéré, ont exhorté les populations à « un bon entretien des ouvrages en les préservant notamment des actes de vandalisme des individus malintentionnés ». Les collaborateurs de la seule femme préfète au Bénin, Lucie Déré Chabi, n’ont pas manqué d’inviter les populations de Boukoumbé, Cobly et Kérou à accompagner le Programme d’Action du Gouvernement (PAG). Pour le représentant du ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, c’est le moment de rappeler aux compatriotes du chef du gouvernement, dans ces trois communes du Nord-ouest du Bénin, sa vision. « L’objectif du gouvernement est d’apporter l’énergie électrique dans toutes les contrées du Bénin. », a indiqué le SGM, Jean-Claude Gbodogbé. Avant de prendre congé de ces populations et prendre la route de Cotonou, ce week-end, le patron de l’administration du Ministère de l’Énergie, n’est pas allé par le dos de la cuillère pour sensibilisera chacun et tous sur une nécessité. L’homo du N°1 en énergie au Bénin a invité les populations à s’« abonner massivement afin de sortir de l’obscurité et éloigner l’insécurité ». Il convient de mentionner que pour permettre cet abonnement massif des populations, le gouvernement du président Patrice Talon, a facilité la tâche en décidant de ramener le coût de raccordement à un prix à la portée de tous, soit 50.000 FCFA.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.