Press "Enter" to skip to content

Porto-Novo : Dona Jean-Claude Houssou honore les 60 ans du sanctuaire Notre Dame des Lagunes « Maria-Tokpa », raffermit sa foi catholique

Photo : Le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou et son épouse, Basilia Houssou née Adjagba, à Porto-Novo, ce dimanche 16 février


« Sainte Vierge Marie, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen ! ». Fort de connaissance de cet important rôle divin que la Sainte Vierge Marie joue dans la vie de chaque croyant, fervent et fidèle Catholique, un membre influent du gouvernement du Bénin a raffermit sa foi ce week-end. Il s’agit bien du ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou. Et c’était à une occasion très catholique. 1959-2019 ! Cela fait, en effet, exactement soixante (60) ans que le sanctuaire Notre Dame des Lagunes existe à Porto-Novo. En cause, la catholicité n’a pas voulu faire de cet événement, un événement sans une page écrite d’histoire. Ce dimanche 16 février, elle a célébré ce jubilé avec faste. Digne fils de la ville capitale du Bénin, le N°1 du Ministère de l’Énergie (ME), n’a pas voulu se faire raconter l’histoire. Pour ce fait, Dona Jean-Claude Houssou, accompagné de son épouse Basilia Houssou née Adjagba, a marqué de sa présence physique, cette célébration. Une célébration, il faut le souligner, rappelle qu’il y a quarante-six (46) ans que la statue de la Saint Vierge Marie a été érigée par la dévotion de Monseigneur Boucheix donnant ainsi le nom Notre Dame des Lagunes. C’est cette place qui est communément appelée « Maria-Tokpa » en langue goungbé, l’une des trois langues parlées à Porto-Novo permettant d’être reconnu sous la capitale à trois : Hôgbonu – Ajase – Porto-Novo. Outre sa présence en qualité d’invité d’honneur du Jubilé, le natif de Zêvoun, dans le troisième arrondissement de Porto-Novo, s’est dit être notamment présent à cette célébration pour rendre un hommage à la Sainte Vierge Marie. Mais il est important de noter que le champion béninois en énergie a été marqué par plusieurs choses, une fois sur les lieux de la manifestation. « J’ai été particulièrement marqué par deux choses :

  1. l’affluence sans commune mesure. Je n’ai pas le souvenir d’une manifestation ayant drainé autant de monde. Des dizaines de milliers de participants ; 
  2. la durée de la cérémonie qui s’est terminée par le couronnement physique de la Vierge par l’Évêque Aristide Gonsallo : près de quatre heures. », a reconnu devant la presse présente, Dona Jean-Claude Houssou.  

À préciser que la cérémonie jubilaire dont le résumé est présenté dans l’extraire suivant, a été placée sous le prélat de l’Évêque de Porto-Novo, Monseigneur Aristide Gonsallo.

Au regard de la forte mobilisation de la catholicité de Hôgbonu, l’homme sur qui le chef de l’État béninois, Patrice Talon, a jeté toute sa confiance pour la réussite de sa bonne gouvernance dans le secteur de l’énergie, va affirmer que « la foi catholique se porte bien. ». Très soutenu par cette présence très remarquable du ministre le plus énergétique des gouvernements du Bénin, L’évêque très va replacer le lieu dans son contexte symbolique. À entendre hier, l’Évêque de Porto-Novo, il convient de relever que Maria-Tokpa, le sanctuaire Notre Dame des Lagunes, est un lieu de grand pèlerinage. Vigile de la Capitale, Maria-Tokpa veille sur chacun de ses habitants. Elle protège les voyageurs qui se confient à elle ou la saluent au passage, soit lors de leur séjour à Porto-Novo. À noter que de jour comme de nuit, les malades affluents à ses pieds, ainsi que les possédés, pour lui demander guérison ou libération. Pas de passage à ses pieds sans y emporter quelques fruits d’ordre spirituel ou naturel. « Des différents témoignages, nous pouvons retenir que Marie est là, d’une présence efficace et discrète dans le cœur et l’âme de ceux et celles qui viennent à elle, puiser force et réconfort au cœur de leurs peines et souffrances, mais aussi au milieu de leurs joies et espoirs. », a confié Monseigneur Aristide Gonsallo. Il est à indiquer que le couple Houssou, ainsi que les autres fidèles catholiques qui ont mis pied à cette célébration de Jubilé, ont emporté, ce dimanche, des fruits d’ordre spirituel. Pour donner raison au serviteur de Dieu et aussi du peuple béninois aux côtés du président Patrice, notons que toute la catholicité est également rassurée que la foi catholique se porte bien. Rappelons qu’aux côtés de l’autorité gouvernementale, on notait aussi la présence des autorités départementales avec aux premières loges, le préfet du département de l’Ouémé, Joachim Marie-Florès Vignon Apithy. Derrière le parton des maires de l’Ouémé, le premier citoyen de la ville capitale béninoise, le maire Emmanuel Djima Zossou.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.