Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Enseignements Maternel et Primaire : Salimane Karimou et Abdel-Rahamane Baba-Moussa s’attellent pour l’atteinte des ODD 4 par le Bénin

Photo : Le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou (G), et le SG/CONFEMEN, le béninois Abdel-Rahamane Baba-Moussa (D), à Porto-Novo, ce mardi 25 février


S’il y a une seule chose qui préoccupe les enfants du Bénin, à divers niveau de responsabilité, c’est d’accompagner la vision du chef de l’État béninois Patrice Talon dans sa gouvernance de développement. Dans le secteur de l’éducation, notamment celle à la base, un digne fils de Sakété, dans le département du Plateau, est déterminé à jamais pour concrétiser la volonté du développeur-né. Il s’agit de Salimane Karimou qui, une fois encore, a affiché sa disponibilité totale à accompagner Patrice Talon dans ses actions. En effet, ce mardi 25 février, le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, a accordé une audience au Secrétaire Général (SG) de la Conférence des Ministres de l’Éducation des États et Gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN), Abdel-Rahamane Baba-Moussa. Cette audience qui a eu lieu au siège du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP), à Porto-Novo, la capitale du Bénin, s’est articulée autour de deux grands points :

  1. la proposition de signature par le Bénin de la convention pour l’Observatoire de la qualité de l’éducation ; et
  2. la célébration des 60 ans du CONFEMEN.

Pour ce qui concerne le premier point, il sera question de la redynamisation et du suivi des indicateurs de la qualité. Il faut signaler qu’il s’agira de la mise en place d’une structure. À ce niveau, le Secrétaire Général (SG) de la Conférence des Ministres de l’Éducation des États et Gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) a émis un vœu. « Je souhaite que le Bénin, comme 17 autres pays, signe cette convention afin d’atteindre l’ODD 4. », a exprimé le béninois Abdel-Rahamane Baba-Moussa. Ce souhait a poussé la curiosité du chef de file des Ministres en charge de l’éducation au Bénin. « Quelle sera la contribution financière du Bénin dans la mise en place de cette structure. », a voulu savoir Salimane Karimou. Le SG CONFEMEN n’est pas allé par quatre chemins pour éclairer le patron du MEMP. « Les États n’auront pas à financer cette structure. Elle fonctionnera sur le financement que les États apportent à la CONFEMEN. », a rassuré Abdel-Rahamane Baba-Moussa. Si le premier point a fait objet d’un échange franc et de qualité entre les deux personnalités, le deuxième point n’a pas eu de voile d’ombre.

Ce point a permis à Salimane Karimou et Abdel-Rahamane Baba-Moussa de savoir que les acquis du premier point seront valorisés et que les nouvelles orientations qui visent à impacter davantage le développement de l’éducation dans l’espace francophone seront partagées. C’est en cause, ce que vise la célébration des 60 ans du CONFEMEN. Il convient de noter que cet anniversaire est bien important que sa célébration connaîtra la présence de plusieurs dirigeants africains et européens. Il faut préciser, notamment, la présence des chefs de l’État béninois, Patrice Talon ; du sénégalais, Macky Sall ; et du français, Emmanuel Macron. À indiquer que cette célébration, connaîtra également la tenue d’une réunion des Ministres en charge de l’Éducation, membre de la CONFEMEN placée sous le Secrétariat du béninois Abdel-Rahamane Baba-Moussa. C’est bien un honneur pour ce dernier de célébrer les 60 ans d’action pour une éducation inclusive et de qualité en Francophonie, lors de son passage à la tête de l’institution. Rappelons que le quatrième pilier de l’Objectif de Développement Durable (ODD 4) préconise d’« Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Thème Mission News par Compete Themes.
whatsapp
Fil d'information - Abonnez-vous Pour suivre les articles dans le groupe WhatsApp