Press "Enter" to skip to content

Développement énergétique : Dona Jean-Claude Houssou met en action les propos de Patrice Talon dans l’Atlantique et lance les travaux du PRERA

Patrice Talon construit le Bénin de demain en se basant sur celui d’hier. Tel un scientifique. Le chef de l’État béninois en décidant de briguer la Magistrature suprême de son pays, a voulu se sacrifier sur l’autel du développement socio-économique et politique de sa patrie. Et il le fait avec courage, détermination et méthode, mais aussi et surtout avec entêtement depuis son retour de Porto-Novo, la capitale du Bénin, le 6 avril 2016, où il a prêté serment pour rentrer à la Marina, à Cotonou, capitale économique du pays. Depuis 4 ans donc, avec un document de politique de développement jamais conçu pas les dirigeants précédents, à savoir Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), Patrice Talon fait parler les béninois chaque jour de part ses résultats probants. L’homme surnommé « développeur-né » à la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFERENCE, ne sort pas trop et ne parle pas beaucoup. Marquant ainsi la Rupture des mauvaises pratiques de plus d’un demi-siècle. Quand le chef du gouvernement du Bénin sort, cela taille d’une importance et quand il parle, ce sont des propos d’un grand homme d’État qui sortent de sa bouche. Ce fut bien le cas, le vendredi 27 décembre 2019, où le chef de l’Exécutif était face à la représentation nationale pour son traditionnel discours sur l’état de la Nation. Ce jour-là, faut-il le rappeler, après avoir détaché un à un le grain de gestion de l’épine de sa gouvernance, plongeant le Législatif et les membres du gouvernement au rang desquels les larmes ont coulé, dans la stupéfaction totale, Patrice Talon déclara : l’heure du développement du Bénin a sonné. Aujourd’hui, un peu plus de 3 mois après, ce propos se traduit en acte par un membre poids lourd de son gouvernement et homme de confiance. Dona Jean-Claude Houssou, digne fils de Porto-Novo, c’est de lui qu’il s’agit. En effet, ce jeudi 5 mars, le ministre de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a procédé officiellement au lancement des travaux du Projet de Restructuration et d’Extension du Réseau de la Société Béninoise d’Énergie Électrique (SBEE) dans la commune d’Abomey-Calavi  et dans le département de l’Atlantique, appelé PRERA.

C’est une bonne chose pour la population béninoise et les élus à la base en sont conscients du travail que fait le président Patrice Talon. « Au nom de la population du Bénin tout entière, des bonnes choses sont en train de se réaliser dans notre pays et ceci grâce au dynamisme du gouvernement, à sa tête le chef de l’État, Son Excellence Patrice Athanase Guillaume Talon. », a avoué le maire de la commune d’Abomey-Calavi, George Adédjoyé Bada, dans son mot de bienvenu. Un dynamisme, il est important de le noter, soutenu par les combinaisons de force de la compétence d’un fils de Zêvoun, dans le troisième arrondissement de Porto-Novo.  « Je voudrais joindre la voix de tous les maires ici présents, pour dire que le ministre de l’Énergie, techniquement, est en train de faire du bon travail. Et pour qui sait la valeur de l’énergie dans la vie d’un homme, dans le développement d’un pays, je crois que le mauvais choix n’a été fait. Il ne s’agit pas de créer simplement des sources d’énergie. Il faut satisfait les gens. », a reconnu George Adédjoyé Bada. Les autres autorités présentes à la cérémonie de lancement des travaux du PRERA, ne diront pas le contraire. « Inscrit au rang des priorités du gouvernement, l’énergie est un maillon très important dans le processus du développement de notre pays au regard du rôle prépondérant qu’elle joue tant au niveau du secteur productif que du capital social des populations. », a appuyé le patron des maires du département de l’Atlantique, le préfet Jean-Claude Codjia, représenté ce jeudi par Bernard Zannoudaho. Et la représentation du projet PRERA rassure. « L’énergie fournie serait de bonne qualité. Les travaux sont en cours et prendront fin (…) conformément au délai contractuel. », a confié le Gestionnaire du PRERA, Vincent de Paul Ahoussinou. Il faut préciser que le Projet vise à :

  •             assurer à l’horizon de 20 ans d’alimentation satisfaisante d’Abomey-Calavi tant du point de vue de couverture que de la qualité de service, de la fiabilité et de la sécurité des installations ;
  •             développer de façon significative l’électrification

À en croire le Directeur Général de la SBEE, PRERA couvre deux volets. « Ce projet couvre un volet urbain et prériurbain par l’aménagement de sou-station et par des liaisons de lignes à haute tension (…) qui vont relier certains postes au poste de Maria-Gléta. Le volet rural prévoit l’alimentation en énergie électrique de 82 localités du département de l’Atlantique. », a précisé Jacques Paradis. Il faut dire que toutes ces actions du gouvernement du Bénin sont soutenues par les Partenaires Techniques Financiers (PTF) qui étaient d’ailleurs présents à la cérémonie ce matin. « Enfin les effets et impacts attendus dans l’amélioration des conditions de vie deviendront sous peu une réalité. », a avancé le Directeur Adjoint de l’Agence France de Développement (AFD), Maurizio Cascioli. « C’est un projet prioritaire pour le secteur de l’énergie au Bénin, avec des impacts attendus très positifs pour la croissance économique, la création d’emplois et la réduction de la pauvreté des populations vulnérables. », a renchéri la Chargé d’Affaires de l’Union Européenne au Bénin, Véronique Janssen. Il ne peut y avoir un développement sans un visionnaire. « En effet, le développement suppose qu’il y ait un leadership. C’est le pré requis pour la réussite du développement. Quelqu’un qui contrôle, qui tire sur les ficelles, qui définisse une vision pour le pays et qui l’accompagne. C’est à ce changement radical de paradigme que nous assistons depuis plus de 3 ans dans notre pays. », a brièvement commenté le Chargé de Mission Spéciale du Président de la République, Dr Zul-kifl Salami. Après toutes ces allocutions, le champion dans la discipline énergie au Bénin a pris la parole. Naturellement sans un support papier pour faire son discours technique, le ministre béninois de l’Énergie rappelle la parole donnée de son Mentor, le président Patrice Talon, à Porto-Novo, le 27 décembre 2019. « L’heure du développement du Bénin a sonné ! », a relevé Dona Jean-Claude Houssou. « L’accès à l’énergie constitue une préoccupation majeure du gouvernement, qui, avec méthode, avec discernement, mais et surtout détermination, permet ou doit permettre à nos concitoyens de disposer de ce service en qualité, en quantité suffisante, je dirai à l’heure, et prenant en compte les préoccupations environnementales. Pour ne pas dire à n’importe quel prix. », a déclaré en lançant officiellement les travaux, l’homme petit de taille mais grand de compétence et de capacité, Dona Jean-Claude Houssou. Il convient de noter que la cérémonie a pris fin par le dévoilement de la plaque du Projet et une visite guidée du chantier par le ministre béninois de l’Énergie.   

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.