Press "Enter" to skip to content

JIF 2020 à Proto-Novo : Dona Jean-Claude Houssou soutient les femmes de 3 arrondissements derrière Basilia Houssou née Adjagba

Photo : Basilia Houssou née Adjagba et son époux, le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, à Porto-Novo, ce dimanche 8 mars


Il ne marchande pas son soutien aux femmes, notamment celles qui louent la vision de son épouse, Basilia Houssou née Adjagba. Il, c’est bien le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou. Ce week-end, le chouchou des béninois et chéri des femmes pour ses multiples victoires sur le terrain de l’autonomisation énergétique du Bénin, l’a encore exprimé. À Porto-Novo, la capitale du Bénin, l’homme qui est comptable des progrès inouïs qu’a fait le chef de l’État béninois Patrice Talon ces quarte dernières années, était au rendez-vous de la célébration de la Journée Internationale des Droits des Femmes (JIF) édition 2020. À l’initiative de son épouse Basilia Houssou née Adjagba, les femmes, venues des 55 quartiers que constituent les arrondissements 3, 4 et 5 de la capitale béninoise, ont été honoré de la plus belle manière. Ce dimanche 8 mars, la salle des fêtes de l’hôtel Porto La Belle était trop exiguë pour contenir les sœurs, nièces et amies de la grande dame derrière qui se cache le first en énergie au Bénin. Dans leur programme, elles allaient se retrouver avec leur sœur dont elles partagent sa vision, pour fêter entre-elles dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes (JIF) édition 2020. C’était d’ailleurs bien le cas où elles ont lancé les hostilités, mais c’était sans tenir compte de la présence d’un homme. Un grand homme de compétences, d’esprit managérial et plein d’amour et cœur rempli de bienveillance.

À la grande surprise des  femmes des 3ème, 4ème et 5ème arrondissements de la ville aux trois noms : Hôgbonu – Ajase – Porto-Novo, le ministre béninois de l’Énergie, apparaît comme tel un ange. Avec son sourire légendaire, Dona Jean-Claude Houssou sera accueilli dans une ferveur indescriptible par ses épouses (bien qu’il est le chef d’une famille monogame), ses sœurs, ses amies. Avec tous les honneurs dignes au rang d’un prince d’Ayinonvi, ses dernières vont installer le patron du Ministère de l’Énergie (ME) en fond sonore des panégyriques d’un vrai et digne fils de Zêvoun, un quartier du 3ème arrondissement de Porto-Novo. Bonjour la célébration proprement dite de la Journée Internationale des Droits des Femmes (JIF) édition 2020 qui a pour thème : « Je suis de la Génération Égalité : levez-vous pour les droits des femmes ». Il faut dire que ce thème a suscité quelques échanges entre les femmes et leur chéri. « Nos filles, nos sœurs, nos mères ne peuvent pas rester en marge du développement durable que construit avec méthode, détermination et conviction le président Patrice Talon. Ma présence à leurs côtés est ma manière de les encourager dans chaque carré de notre société, car cela contribue à réduire l’inégalité et à les rassurer d’une égalité de chance. », a confié Dona Jean-Claude Houssou. À noter que la fête a pris fin dans la même intensité de joie, du début jusqu’à la fin à l’hôtel Porto La Belle.

Be First to Comment

Laisser un commentaire