Press "Enter" to skip to content

Procès Edgard Guidibi : 8 mois de prison et 500 000 FCFA d’amende pour le Pasteur

Photo : Le Pasteur du Centre Jésus Pour Réussir, Edgard Guidibi


Initialement prévue pour s’ouvrir ce mardi 10 mars, au Tribunal de Première Instance (TPI) de Cotonou, l’audience du pasteur et ex-Conseiller de l’ex-chef de l’État béninois, Thomas Boni Yayi, s’est tenue. Ouverte ce matin autour de 9h (heure béninoise), l’audience a permis d’enregistrer d’autres éléments d’informations. D’abord, il faut rappeler qu’avant l’ouverture de l’audience, l’ancien collaborateur du président du parti d’opposition Forces Cauris pour un Bénin Émergeant (FCBE), Thomas Boni Yayi, est accusé d’escroquerie dans une affaire de pisciculture. Devant la justice de son pays ce matin, Edgard Guidibi a essuyé les griefs de plusieurs plaignants dans ce dossier dans lequel ils affirment avoir investi des millions de FCFA. Un projet de pisciculture mis en place par la société du détenu. Inutile de rappeler qu’Edgard Guidibi est le Président Directeur Général (PDG) de Global Services, une entreprise réputée dans l’immobilier et présente en Afrique de l’Ouest et Centrale. Il faut aussi noter que l’homme retenu dans les liens de la justice de son pays, après avoir conseillé l’ex-président Thomas Boni Yayi durant le premier quinquennat (2006 et 2011), ne s’est pas seulement reconverti dans les affaires de l’immobilier. Edgard Guidibi s’est également donné au service de Dieu et devient Pasteur du Centre Jésus Pour Réussir, une congrégation évangélique.

De nouvelles plaintes dans des affaires domaniales et les chefs d’accusation

Au TPI de Cotonou ce matin, de nouvelles plaintes ont replongé l’homme de Dieu mis sous mandat de dépôt dans une affaire d’escroquerie liée à un projet de pisciculture. Ces nouvelles plaintes l’impliquent dans des affaires domaniales. En effet, au rang des plaignants du Pasteur Edgard Guidibi à la barre, certains ont eu recours à sa société, Global Services, pour vendre des parcelles. Pour d’autres, c’est plutôt de l’achat de parcelle qu’il a été question par l’entremise de la même société. Il faut souligner qu’ils sont plus d’une trentaine de personnes, constituant les plaignants d’Edgard Guidibi. Devant ses deux (02) avocats, Me Huguette Bokpè Gnancadja et Me Valentin Akoha, qui ont défendu becs et ongles leur client, les chefs d’accusation sont tombé. Escroquerie, escroquerie avec appel au public, et enfin association de malfaiteurs. Ce sont bien là, les trois chefs d’accusation retenue par le ministère public contre le Président Directeur Général (PDG) de Global Services, Edgard Guidibi. Pour ces trois chefs d’accusation, le ministère public demande au juge de condamner Edgard Guidibi à huit mois de prison avec sursis et à une amende de 500 000 francs CFA. Rappelons que le Pasteur Edgard Guidibi est placé en détention provisoire à la Prison Civile de Cotonou (PCC) depuis le 27 février

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.