Press "Enter" to skip to content

BOAD : Christian Adovèlandé s’apprête à un soutien financier d’urgence aux 8 États de l’UEMOA pour lutter contre le Coronavirus

Photo : Le président de la BOAD, Christian Adovèlandé


Plus besoin de le démontrer. Les huit (08) États membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) font face aux défis sanitaires, sociaux et à l’angoisse causés par le virus du Covid-19 depuis son apparition dans le monde entier. Le plus grand défi auquel ces pays de l’espace UEMOA sont confrontés reste et demeure économique. Et cette réalité est bien mondiale. Dans le souci de limiter les impacts négatifs de la pandémie sur l’économie africaine, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) prépare une enveloppe financière d’urgence en guise d’aide à ces États de sa juridiction d’intervention. À cet effet, que ça soit au Bénin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et au Togo, les projets en exécution continuent d’être suivis et les décaissements seront poursuivis selon les modalités prévues. « La Banque va apporter une assistance financière d’urgence aux États pour leur permettre de faire face aux premiers impacts de cette crise sanitaire. », peut-on lier dans le communiqué de presse portant la signature du président de l’institution financière sous-régionale, Christian Adovèlandé. Cette volonté du béninois en commun accord avec les autres responsables de la BOAD d’aider ces pays dans lesquels sévit le Covid-19, est d’ores et déjà une réalité. Ce n’est qu’une question de temps, car à la BOAD, c’est une histoire de méthodologie et d’ordre. « (…) Nos organes délibérants seront saisis à cet effet dans les tous prochains jours. », a indiqué Christian Adovèlandé dans le communiqué sous les yeux de la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFERENCE. Les pays de l’Afrique Occidentale, notamment ceux de l’UEMOA n’ont rien d’autres à faire que de renouveler leur confiance à la BOAD et de compter surtout sur son président, le béninois Christian Adovèlandé. En ces moments très difficiles où la maladie du Février 2020 faits ses ravages, la Banque Ouest Africaine de Développement a rassuré ses partenaires de la poursuite de ses activités et programmes. « Nos missions au service du développement des États de l’UEMOA et pour le bien-être des populations, ne peuvent s’arrêter et se doivent s’adapter à cette crise sanitaire. », a fait savoir Christian Adovèlandé.

La BOAD, non seulement, s’adapte à la crise sanitaire mondiale, mais disponible à apporter des réponses

Le successeur de l’ex-chef de l’État béninois (2006-2016), Thomas Boni Yayi, à la tête de l’institution bancaire sous-régionale, marque sa disponibilité à accompagner les gouvernements dans la recherche de réponse à leurs inquiétudes financières face au sujet. «(…) Nous devons dans ce cadre, être disponibles pour apporter une réponse adaptée. », a soutenu Christian Adovèlandé dans le communiqué. En cause, l’organisation de la BOAD est fortement renforcée par les réformes courageuses apportées dans ce carde par le béninois. « Notre plan de continuité d’activités est rentré dans sa première phase et les équipes sont mobilisées pour un déploiement, selon les dispositifs prévus. », a relevé le N°1 de l’immeuble tutoyant le ciel de Lomé, la capitale togolaise. « Ce stade, les projets en exécution continuent d’être suivis et les décaissements seront poursuivis selon les modalités techniques et de sécurité prévues par nos procédures de continuité d’activités internes. », explique Christian Adovèlandé parlant des mesures organisationnelles prises pour faire face aux désagréments causés par l’épidémie de la pandémie du Coronavirus. Il est important de préciser que le président de la BOAD n’a pas apposé sa signature au bas du document sans se rassurer de l’état sanitaire des responsables de la maison ainsi que de ses prestataires au regard des mesures anticipatives, notamment les règles d’hygiène qu’il a éditées pour protéger son personnel et ses partenaires. « J’ai ainsi décidé depuis une dizaine de jours de la stricte application pour l’ensemble du personnel de la banque de ces mesures sanitaires préventives et appeler au fil des informations officielles qui nous parvenaient de l’annulation de toutes les missions, de la mise en place d’un dispositif interne de sensibilisation des agents, de la distribution à tous, de solutions hydro alcooliques, de la prise de température systématique à l’entrée du territoire de la Banque, de la circonscription des visites au siège, du confinement des agents ayant effectué un voyage récent dans des zones fortement touchées par le virus ou qui ont accueilli dans leur domicile des personnes en provenance de ces zones, de l’activation des dispositifs de télétravail et de visioconférence », a rappelé Christian Adovèlandé. La BOAD n’est pas allée par quatre chemins pour renouveler son soutien aux pays impactés, notamment ceux de l’UEMOA, et réaffirme toute sa solidarité aux populations et aux médecins. « Toute notre solidarité aux populations touchées et nos encouragements au personnel des structures médicales, des centres de recherche à toute la communauté scientifique. », a exprimé Christian Adovèlandé. Il convient de noter qu’au Bénin où le cas d’infection au Covid-19 est de 5 personnes dont un élève de 18 ans, les autorités sanitaires sont à pied d’œuvre pour trouver une solution idoine à ce fléau.

Be First to Comment

Laisser un commentaire