Centrafrique : Coronavirus pousse la famille d’Ange Félix Patassé a annulé la célébration des 9 ans de décès du feu président

Photo : Feu président centrafricain, Ange Félix Patassé


05 avril 2011 – 05 avril 2020. Cela fait exactement 9 ans que la République de la Centrafrique a perdu son président, feu Ange Félix Patassé. Chaque année, la famille Patassé commémore cet anniversaire. Mais cette année, tel ne sera pas le cas, bref pas à cette date. Ce n’est pas la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE qui le dit depuis Porto-Novo. C’est bien le fils aîné de la famille, Sylvain Patassé, depuis Bangui, vendredi 27 mars dernier. Il faut noter que c‘est une décision de la famille du feu président Centrafricain. Puisque l’actualité oblige, elle a été rendu publique au regard de la crise sanitaire causée par le Coronavirus dans le monde entier et dans la Centrafrique aussi. En respect donc aux mesures de riposte prises par le gouvernement du pays, sous les instructions du chef de l’État, Faustin Archange Touadera, certaines dispositions ne permettent pas cette commémoration. Il s’agit notamment de la disposition interdisant le rassemblement de plus de 15 personnes pour une durée de 15 jours afin de réduire la propagation de la pandémie du Covid-19. Selon la famille, respecter strictement ces mesures des autorités de Bangui, est la meilleure façon pour elle de contribuer à la construction de la barrière pour stopper la propagation de la maladie du siècle.

Respect des mesures, des vies sauvées…

Cela a été exprimé. « Au regard des risques très élevés auxquels sont exposées les populations centrafricaines et notamment les risques de propagation du Coronavirus lors des rassemblements et réunion de masses, la cérémonie commémorative du décès de président Ange Félix Patassé n’aura pas lieu le 05 Avril de cette année. », a lu Sylvain Patassé dans un communiqué de la famille. Le président du parti Centrafrique Nouvel Elan (CNE) n’est pas allé par quatre chemins pour appeler ses compatriotes au respect des mesures gouvernementales. « Nous exhortons les centrafricains à respecter ces mesures barrières au Coronavirus, c’est pourquoi nous avons annulé la commémoration du 9ème anniversaire du président Patassé. », a lancé Sylvain Patassé avant d’ajouter « afin de sauver des vies ». Pour lui, la pandémie qui a pour berceau, la Chine, ne connaît italien, espagnol ni français dans ses affres. « Ce virus est sans frontière et sans piété. », a soutenu le fils aîné de la famille Patassé. Il convient de rappeler que le feu président centrafricain, Ange Félix Patassé, se repose éternellement au PK 26, route de Boali. C’est bien à cette dernière demeure qu’il reçoit les hommages de la famille, amis et alliés ainsi que de la population et des leaders politiques de la Centrafrique dont ceux du parti du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) crée par le feu président, Ange Félix Patassé, à Paris, en France, en janvier 1979.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au fil d'information