Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Le Bénin passe à la vitesse supérieure avec la détection du SRAS-CoV-2 en 15 minutes

Photo : Le ministre béninois de la Santé, Benjamin Hounkpatin en blanc (G), et ses collègues de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni (D) et celui des Infrastructures et des Transports, Hervé Hêhomey en blanc (M), à Cotonou


La lutte contre la propagation de l’épidémie du Coronavirus au Bénin est à la vitesse de croisière. Les autorités de Porto-Novo sont passées à une nouvelle étape dans ce combat contre l’ennemi invisible. C’est l’acte posé par le gouvernement du président Patrice Talon ce mardi 14 avril qui en explique. En effet, le ministre béninois de la Santé, Benjamin Hounkpatin, a réceptionné, ce jour, à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou, en présence de deux collègues, le ministre de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni et du ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé Hêhomey, un premier lot de test rapide. Ce lot est composé de 2000 kits de diagnostic rapide sanguin. Ce matériel sanitaire, il faut le souligner, vient renforcer le personnel soignant dans la procédure de vérification rapide de présence du virus dans l’organisme en un quart d’heure. « Ces kits augmenteront la capacité de diagnostic, mais ils permettront également d’assurer le suivi efficient des cas positifs par rapport au processus de guérison. », a déclaré le ministre béninois de la Santé, Benjamin Hounkpatin.

 Le diagnostic du SRAS-CoV-2

Il faut noter que le premier responsable de la maison des médecins à Akpakpa, à Cotonou, a mis l’accent sur le test rapide pour le diagnostic du SRAS-CoV-2. À l’en croire, ce test « permet une détection qualitative des IgG et/ou des IgM dans le sérum, le sang total ou le plasma humains en 10 à 15 minutes environ ». Retenons que les tests rapides sont basés sur le principe de l’immunochromatographie à flux latéral et sont disponibles sous forme de cassette. Il est notamment basé sur la séparation des composants d’un mélange à travers un milieu en utilisant la force capillaire et la liaison spécifique et rapide d’un anticorps à son antigène. À la date de ce jour, rappelons que le Bénin compte officiellement 35 cas de contamination du Covid-19, 18 cas guéris, 16 patients sous traitement et un (01) cas de décès.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.