Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Un autre béninois tué

Photo : Le regretté, Stenelus Serge Oniloudé


Que ce soit sur le territoire national ou de la diaspora, le Bénin tient toujours à ses fils. D’où est-ce qu’ils peuvent être sur la planète terre en ce moment de la crise du « Grand Confinement », le Bénin est préoccupé par les nouvelles de ses fils. Les béninois sont partout dans le monde dont les États-Unis d’Amérique. Dans ce pays de l’Oncle Sam, le Covid-19 n’a pas tué que les américains. Au compteur des cas de décès causés par l’ennemi invisible, s’affichent également plusieurs personnes d’autres nationalités. C’est bien le cas d’un béninois vivant aux États-Unis, pays dirigé par Donald Trump. Le président américain, rappelons-le, a annoncé suspendre les versements de son pays à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’accusant de propager de fausses informations sur la crise. Il est important de relever que cette annonce du locataire de la Maison Blanche à Washington, pourrait porter un rude coup aux finances de l’OMS, dont les États-Unis sont le premier contributeur.

Plus de 25.000 morts aux États-Unis

Il faut noter qu’à la date de ce vendredi 17 avril, à l’heure de la rédaction de cet article, le Bénin compte officiellement, sur le plan national, un cas de décès. Une béninoise âgée de 43 ans, selon les autorités de Porto-Novo. Eh bien, il va falloir désormais dit plus, en dépassant les frontières du pays. En effet, après les cas de décès des béninois enregistrés en Europe, le Bénin vient de perdre un fils en Amérique. Le président de l’Union des Béninois de Washington Métropolitain, Stenelus Serge Oniloudé, est mort, ce jeudi 16 avril, aux États-Unis du Covid-19. Il faut souligner qu’à l’apparition de la pandémie, le défunt avait apporté sa pierre à la construction de barrière pour stopper la progression mortelle du virus. Mais si seulement il savait qu’il serait compté parmi ses victimes. Notons que le Coronavirus a fait plus de 25.000 morts aux États-Unis, où le bilan quotidien à la date, mardi 14 avril, de l’annonce de Donald Trump, a été évalué à 2228 décès, un nouveau record mondial après deux jours de baisse.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.