Press "Enter" to skip to content

Burkina-Faso : Le pays appelle Émirates à la rescousse de la compagnie Air Burkina

La situation financière de la compagnie nationale burkinabè, Air Burkina, oblige l’État a réagir. Face à cette grande difficulté financière, le gouvernement de Burkina-Faso cherche à attacher la compagnie à de nouveaux partenaires internationaux. Une coopération avec la compagnie Emirates a ainsi été étudiée durant plusieurs semaines entre Abou Dhabi et Ouagadougou. Cette préoccupation a été également l’objet principal de la visite du chef de l’État burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, dans la capitale émiratie début de l’année. Le locataire de Kosyam a exposé plusieurs options quant à une éventuelle collaboration entre les deux compagnies.

La compagnie Émirates déjà présente à Ouaga

Il faut rappeler que la compagnie Émirates opère déjà un vol cargo hebdomadaire entre Abou Dhabi et Ouagadougou. Elle pourrait être tentée de se consolider au Sahel alors que Turkish Airlines souhaite établir son hub ouest-africain sur l’aéroport voisin de Niamey. Dans la même vision aérienne, Air Burkina a déjà scellé un partenariat avec la compagnie ghanéenne Africa World Airlines (AWA). L’objectif primordial n’a jamais un autre angle : faciliter sa desserte de Lagos, au Nigeria, via Ouagadougou et Accra, au Ghana. Toute chose qui entre dans la droite ligne de la vision politique du premier président civil du Burkina-Faso dans le secteur du transport aérien.

Be First to Comment

Laisser un commentaire