Press "Enter" to skip to content

Différemment du mois de juin – Spiritualité : Ne jamais rien entreprendre ces trois jours du mois de juin

Ce serait une erreur de se mettre derrière une religion pour rejeter l’évidence, de ce fait qu’il n’y avait aucune religion à la création du ciel et de la terre. Mais une fois créer les occupants de la terre, la première religion pratiquée par les Hommes, était le fait, basé sur la croyance et la foi guidées par l’interprétation équilibrée de l’univers. C’est-à-dire le droit et le gauche ; le devant et le derrière ; le bien et le mal ; le haut et le bas ; le mauvais et le bon. Au Dahomey d’hier, Bénin d’aujourd’hui, avant les religions importées, à savoir le christianisme et l’islam, tout se fait suivant l’évidence naturelle. Ainsi, on se tient compte des mauvais jours ou des bons jours pour entreprendre quoi que ce soit. Ceci n’est pas du charlatanisme et la religion importée ne peut remettre cela en question. Il est à noter que dans une année, on y trouve quarante-cinq (45) mauvais jours, selon la spiritualité. Donc les douze (12) mois ont chacun des mauvais jours. Alors, le mois de Juin qui débute ce lundi, compte 3 mauvais jours qui sont :

  • le 1er Juin ;
  • le 07 Juin ; et enfin 
  • le 10 Juin

Il urge de noter qu’entreprendre quelque chose les mauvais jours est un échec avoué. Plus besoin de démontrer que la plupart des initiatives démarrées un de ces jours finissent toujours mal. Mais qu’en est-il des difficultés insistantes auxquelles sont confrontés les Hommes dans leur vie ? Eh bien, c’est parce qu’on ignore une seule chose : le jour de naissance. Il est important de relever que malgré que personne n’a choisi son jour de naissance, si vous êtes né un mauvais jour, votre vie est sans doute parsemée de difficultés de :

  • santé,
  • argent,
  • travail,
  • succès,
  • amour.

Il ne faut jamais rien entreprendre un mauvais jour. Ne pas faire quelque chose comme :

  • la dote ;
  • le mariage ;
  • la tontine ;
  • le crédit ;
  • achat de voiture ;
  • achat de moto ;
  • achat de parcelle ;
  • démarrage d’une construction ;
  • intégration d’une maison ou d’une boutique ; etc.

Comme le dit l’adage : l’obéissance vaut mieux que le sacrifice. Il faut souligner qu’au Bénin, chez ceux qui ont gardé cette ligne de la nature, on entend Fêzan, en langue fongbé, qui signifie le bon jour.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.