Press "Enter" to skip to content

BAD : L’institution approuve un projet pour harmoniser la lutte contre la pandémie du Coronavirus dans les pays de la CEDEAO

Les pays membre de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), notamment ceux à faible revenu, doivent remercier à l’unanimité la Banque Africaine de Développement (BAD). En effet, le Conseil d’Administration (CA) de l’institution a approuvé, le vendredi 22 mai dernier, à Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire, un projet de grande importance. Il s’agit d’un projet d’urgence en faveur des pays à faible revenu, membres de la CEDEAO pour le renforcement des systèmes de santé. Ces pays sont frappés parmi tant d’autres par les affres de la pandémie du Coronavirus. Il faut préciser que le but viser par la BAD à travers ce projet, est de mettre à la disposition de ces pays une enveloppe financière de 22,4 millions dollars américains. À noter que ce financement sera reparti en deux suivant deux activités :

  1. un montant de 9,55 millions de dollars américains est destiné à acquérir et mettre à la disposition des pays des biens consommables et intrants complémentaires comprenant les tests de dépistage, consommables de laboratoire, ventilateurs d’assistance respiratoire et matériels de protection individuelle pour le personnel médical.
  2. un montant d’environ 12,83 millions de dollars américains, consistera à renforcer et intégrer les systèmes de santé de la Gambie, du Mali et du Niger, notamment, à travers la coordination, le fonctionnement et l’équipement des équipes nationales de lutte contre la pandémie de Covid-19 ; l’aménagement et l’équipement des infrastructures sanitaires ; la formation du personnel de santé ; la fourniture de consommables médicaux et de produits pharmaceutiques et la mise en place d’un système d’alerte précoce informatisé.

Il convient d’indiquer que le projet sera exécuté par l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS). Ceci, conformément au mandat de coordination des interventions des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) qui a été confié à OOAS au cours de la réunion extraordinaire des chefs d’État et de Gouvernement de l’espace CEDEAO. C’était, le jeudi 23 avril dernier. Il urge de relever que toutes ces actions de la BAD n’a qu’un seul objectif : harmoniser la lutte contre la pandémie causée par l’ennemi invisible Coronavirus.

Be First to Comment

Laisser un commentaire