Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Employés, demandez à votre patron(ne) de vous payer, Patrice Talon dépose plus de 74 milliards pour accompagnement social

Photo : Le chef de l’État béninois, Patrice Talon Le chef de l’État béninois, Patrice Talon


Pour le temps, jusqu’en 2026 ; puisqu’il est éligible en 2021, Patrice Talon restera le président de la République le plus social que le Bénin a connu depuis le 1er août 1960, date de l’indépendance du pays. Depuis près de six mois après son apparition en Chine, le 17 décembre 2019, Coronavirus exige des gouvernements, une mesure sociale de taille. Mais au regard de la progression des cas confirmés de Coronavirus au Bénin, notamment le pic observé au niveau des chiffres surtout, depuis la levée des mesures instaurées par le gouvernement, il urge d’apporter des mesures sociales. Rappelons rapidement que selon les dernières statistiques enregistrées par le pays à la date du lundi 8 juin 2020, et rendues public par le ministre béninois de la Santé, Pr Benjamin Hounkpatin, lors de son passage dans le Journal Télévisé (JT) de la chaîne nationale ORTB, 305 cas sont confirmés positifs, dont 188 guéris, 113 personnes sous traitement et 04 décès. Soit 72h après cette sortie médiatique du N°1 du Ministère de la Santé (MS), sise dans la zone industrielle à Akpakpa, Cotonou, le gouvernement a tenu, ce jour, sa réunion hebdomadaire dans les mêmes conditions du 1er avril dernier.

Le Conseil des Ministres de ce mercredi 10 juin est purement et simplement social. En effet, le chef du gouvernement, le président Patrice Talon et son équipe ont décidé de prendre des mesures sociales contre la Covid-19 au Bénin. Alors plus de 74,12 milliards de Francs CFA mise à disposition. Cet important montant n’a pas été arrêté sur un clin d’œil dans le ciel. Conscient de l’impact économique et social que la crise liée à la pandémie du Coronavirus aura sur les différents secteurs de développement, le gouvernement a lancé une opération le 25 avril dernier. Elle s’est déroulée sur toute l’étendue du territoire national, avec pour objectif : le recensement des corps de métiers affectés directement par la pandémie du Coronavirus. À l’issue de cette opération et après une large consultation, le gouvernement béninois a évalué à 74,12 milliards de Francs CFA, l’enveloppe du programme social de relance de la machine économique du Bénin. Si vous êtes donc un employé, demandez à votre patron(ne) de vous assister aussi socialement, car le programme social du président Patrice Talon, à regarder de près, s’articule autour de trois grands points :

  • 1. Entreprises

63,38 milliards de Francs CFA au profit des entreprises pour selon le cas : 70% du salaire brut des employés déclarés sur une période de 3 mois, au remboursement de crédits de TVA, à l’exonération de la taxe sur le véhicule à moteur pour ceux qui ne l’ont pas encore payée au titre de l’année 2020 ou à sa conversion en crédit d’impôt au titre de l’année 2021 pour ceux qui l’ont déjà payée, à la prise en charge de 3 mois de loyers commerciaux au profit des agences de voyage déclarées.

4,1 milliards de Francs CFA pour la prise en charge intégrale de trois mois factures d’électricité avec un fonds de bonification de 30 milliards de FCFA par lequel l’État garantit une ligne de crédit de 100 milliards de FCFA à taux zéro (0) pendant un an pour les prêts au profit des clients des systèmes financiers décentralisés et pendant 3 ans pour les prêts bancaires ;

  • 2. Artisans et acteurs de petits métiers

4,98 milliards de Francs CFA qui prennent en compte 55.000 personnes (professionnels de la coiffure, couture, soudure, menuiserie, petites vendeuses, etc..) qui se sont inscrites sur la plateforme digitale, dans les mairies et dans les centres de promotion sociale ;

  • 3. Toutes les autres catégories

5,76 milliards de FCFA pour une subvention de portée générale à tous les citoyens sur : les tarifs d’électricité et d’eau.

Il est nécessaire de noter qu’à tout ceci s’ajoute une subvention particulière qui interviendra à la fin de l’opération d’identification des pauvres et extrêmes. Plus besoin de relever que le programme de soutien social du gouvernement du président Patrice Talon apparaît comme une solution plus qu’idoine face aux difficultés engendrées par la prise d’otage de l’ennemi invisible, Coronavirus, qui demeure puissant au regard de l’absence d’un vaccin. Il faut aussi reconnaître que ce programme social vient épauler la structure des effets de la crise où les mesures annoncées permettront de secourir des milliers d’emplois en danger synonyme de la relance certaine de l’économie béninoise. C’est salutaire !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.