Press "Enter" to skip to content

Fidélité : Une mère tombe enceinte de son unique fils

« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. », disait la citation. « …Mais la raison l’emporte parfois sur le cœur. », complète-t-elle. Cette conjonction donne l’approbation à une jeune femme. Elle a 35 ans et son fils en a 15. Elle s’appelle Josiane Laure et mariée à Joseph Potala, un lieutenant-colonel. Avec ce dernier, elle a eu un garçon du nom de Jean-Pierre Potala. Par malheur pour Josiane Laure Potala, sa vie de mariage ne dépassera pas 24 mois. En effet, elle devient très jeune, une veuve ayant perdu de manière surprenante son mari. Il faut préciser que la mort de son mari est survenue dans un ordre d’une armée en ligne face aux terroristes en 2001 au cours duquel il a reçu une balle dans la tête. Laissant ainsi derrière lui une femme et un fils. Après cette séparation tragique de son mari, Josiane Laure vit seule avec son seul et unique fils depuis une décennie. Marquée profondément par ce départ éternel de celui avec qui elle a été unie par le mariage, veuve Potala a décidé de ne plus connaître un autre mariage. Fermant de ce fait, la porte de son cœur à tout autre homme. Et pourquoi ? Eh bien, selon elle, la promesse faite à son mari qu’elle aimait follement doit être respectée. Josiane Laure soutient avoir juré à son défunt mari de n’appartenir qu’à lui et lui seul sur terre et au-delà. C’est bien là le cœur et ses raisons.

« À chaque fois que je regardais mon fils grandir, je revois mon mari à travers lui et je ressentais des sensations inexplicables. »

Josiane Laure Potala

Et pour tenir parole, et prouver sa fidélité, la jeune femme veuve a jugé bon changer de ville pour vivre paisiblement sa vie de célibat avec son fils. Mais cette vie paisible va laisser une page inexplicable dans les anales de son existence sur terre. En cause, elle voit dans son fils, son mari. « À chaque fois que je regardais mon fils grandir, je revois mon mari à travers lui et je ressentais des sensations inexplicables. », a reconnu Josiane Laure Potala. On dit que les jours passent, mais ne se ressemblent pas, Jean-Pierre Potala lui, grandissait et ressemblait indescriptiblement à son feu père. Et bonjour, la raison l’emporte sur le cœur avec le temps. « …Et plus le temps passait, plus je tombais amoureuse de mon fils et par la suite, on a commencé à avoir les rapports jusqu’à ce que je tombe enceinte de lui. », a affirmé la maman de Jean-Pierre Potala. Il convient d’indiquer que Josiane Laure Potala est fière de rester, et ce, pour toujours avec son fils. Elle dit se foutre du jugement des gens sur son union avec son fils. Attention donc aux jeunes femmes qui sont devenues mamans très vite et qui doivent vivre à l’âge de 35 ans où tout brille de mille feux avec leur garçon de 15 ans. C’est une parenthèse en parabole. Ci-dessous, la photo de Josiane Laure Potala avec son fils Jean-Pierre Potala âgé de 15 ans, auteur de la grossesse visiblement en état avancé qu’elle porte. Dieu est vraiment Dieu et insondable !

Be First to Comment

Laisser un commentaire