Press "Enter" to skip to content

Donga : Un écolier candidat à l’examen du CEP tué par un véhicule

Photo : Illustration


Les accidents de circulation ne connaissent ni petit ni grand ou encore jeune ou vieil. Depuis ce mardi 23 juin, les événements ordinairement malheureux emportent un à un les citoyens béninois. En moins de 24h, les accidents de circulation occasionnés par des engins à quatre roues, notamment les camions, ont tué trois personnes dans deux villes différentes, au Sud du Bénin. Pendant que certaines familles pleurent la mort tragique de leur père ou de leur mère tués par des camions à Cotonou, la capitale économique du pays, hier mardi, et à Abomey-Calavi ce mercredi 24 juin, tel n’est pas le cas pour d’autres ailleurs.

Des pertes douloureuses en cette période difficile…          

En effet, au Nord du pays, une famille pleure à chaudes larmes, la mort prématurée de son enfant. Dans la même journée d’aujourd’hui où un camion tuait un homme à Abomey-Calavi, dans le département de l’Atlantique, un enfant se faisait tuer dans un autre département. À Paparapanga, dans le département de la Donga, un écolier candidat à l’examen du Certificat d’Étude Primaire (CEP) a été tué par un véhicule. Plongeant ainsi les parents dans une profonde douleur en cette période déjà rendue difficiles par la pandémie du Coronavirus qui se propage sans maîtrise avec des statistiques effrayantes publiées chaque jour par le gouvernement béninois.

Be First to Comment

Laisser un commentaire