Press "Enter" to skip to content

Ouémé : Freeman Bokossa, le jeune kidnappé à Sèmè-Podji, retrouvé mort criblé de balles

Photo : Le regretté, Freeman Bokossa


Fin mai dernier, le jeune Freeman Bokossa a été porté disparu à Èkpè, un arrondissement de la commune de Sèmè-Podji, département de l’Ouémé, au Sud-est du Bénin. Depuis lors, il est activement recherché par sa famille. Eh bien, fin d’espoir pour cette dernière. Du moins pour retrouver son fils vivant. En effet, le corps sans vie du jeune homme a été retrouvé dans la capitale, Porto-Novo. Mais où ? Puisque sa découverte est plus que macabre. Il faut dire qu’après plus d’un mois de recherche, le corps sans vie du jeune Freeman Bokossa a été retrouvé dans une morgue de Porto-Novo. « Son corps sans vie a été retrouvé à la morgue de Porto avec des impacts de sang comme si on lui avait cassé la tête. », a annoncé la famille endeuillée.

Si selon cette dernière, les circonstances de son décès sont encore à élucider, il faut signaler que sur le corps sans vie du regretté, se trouve les impacts de balle. Ce qui laisse comprendre que Freeman Bokossa a été assassiné. Rappelons qu’au moment de sa disparition, la vingtaine, d’après sa famille, aurait été kidnappé devant un bar à PK10, un quartier de l’arrondissement d’Èkpè. C’était le mercredi 27 mai, date où il avait quitté son domicile pour ne plus y revenir vivant, alors emmené par des individus inconnus pour une destination inconnue. Le jeune Freeman Bokossa est parti dans la fleur de l’âge laissant derrière lui deux enfants. Une nouvelle, bien malheureuse, qui relance la question de l’insécurité dans l’Ouémé quand on sait qu’une jeune femme avait été retrouvée morte dans son chef-lieu, il y a quelques semaines.

Be First to Comment

Laisser un commentaire