Press "Enter" to skip to content

60 ans d’indépendance : Patrice Talon a foi en la capacité des béninois à construire une Nation forte, riche et solidaire

Photo : Le chef de l’État béninois Patrice Talon


Il n’est pas un halitueux à la camera. C’est un travailleur de l’ombre. Il ne sort que lors des moments d’urgence autoritaire. C’est le cas ce vendredi 31 juillet, la veille de la célébration du 60ème anniversaire du Bénin à la souveraineté nationale et internationale. Le chef de l’État béninois, Patrice Talon, s’est adressé au peuple béninois à travers un message à la Nation. Très reconnaissant, l’actuel locataire du Palais de la Marina, à Cotonou, la capitale économique du Bénin, entame son message par un hommage. « Béninoises, béninois, mes chers compatriotes. Il y a 60 ans, notre pays annonçait au monde sa souveraine volonté de se construire en action et de se déterminer en État libre. En ces instants, nous nous apprêtons à célébrer le souvenir de cette mémorable proclamation, il est de mon devoir de réitérer l’hommage de la Nation à mes illustres prédécesseurs qui ont entrepris de poser les jalons de l’édification et du développement de notre commune Patrie. », a d’abord fait savoir Patrice Talon.  Une reconnaissance qu’il a exprimé avec beaucoup de respect à ceux qu’il qualifie de « valeureux bâtisseurs de regrette mémoire ». Le chef du Nouveau Départ des jalons de l’édification et du développement durable du Bénin les connaît tous, sans mélange ni erreur, par cœur. « Messieurs Hubert Koutoukou Maga, Christophe Soglo, Sourou Migan Apithy, Justin Tometin Ahomadégbé, Taïrou Congakou, Maurice Kouandété, Alphonse Alley, Emile Derlin Zinsou, Paul-Emile de Souza, et Mathieu Kérékou. », a cité Patrice Talon.

«C’est avec une reconnaissance tout aussi appuyé que je salue toutes celles et ceux, artisans, paysans, commerçants, salarier du secteur public comme du secteur privés, religieux ou acteurs politiques qui, sous la lumière des projecteurs ou dans l’ombre, contribuent à cette œuvre passionnante et honorable. »

Patrice Talon

Avec à César ce qui est à César, le chef de l’État béninois a été également reconnaissant envers ses prédécesseurs qui sont encore sur la scène politique béninoise et qui l’animent différemment, qu’ils soient Résistant ou Démocrate. « J’adresse la même reconnaissance à ceux d’entre eux que nous avons encore la grâce de côtoyer, leur Excellence Nicéphore Dieu-Donné Soglo et Thomas Boni Yayi. », a ajouté Patrice Talon. Le président béninois est aussi reconnaissant à l’endroit de ses compatriotes à divers niveaux. « C’est avec une reconnaissance tout aussi appuyé que je salue toutes celles et ceux, artisans, paysans, commerçants, salarier du secteur public comme du secteur privés, religieux ou acteurs politiques qui, sous la lumière des projecteurs ou dans l’ombre, contribuent à cette œuvre passionnante et honorable. », a adressé Patrice Talon. En 10 minutes 50 secondes, le patron de la Rupture a envoyé à ses concitoyens un message très fort sur l’éradication de la pauvreté et de la misère avec le travail qui doit devenir une valeur et constitue une véritable source de revenus, la rigueur de la gouvernance et de la persévérance des efforts dans la justice. Suivez le président Patrice Talon dans la vidéo ci-dessous. Le chef du gouvernement béninois a foi en la capacité de ses compatriotes à construire une Nation forte, riche et encore plus solidaire.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.