Press "Enter" to skip to content

UEMOA : Christian Adovèlandé cède sa place à Serge Ekué à la tête de la BOAD

Photo : Le nouveau président de la BOAD, Serge Ekué


Après dix (10) bonnes années de développement, d’ouverture et de consolidation des acquis au sein des pays membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), Christian Adovèlandé quitte la présidence de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) avec une mention Très bien. C’est désormais officiel. En effet, le Conseil des Ministres (CM) de l’UEMOA, sur proposition du gouvernement du président Patrice Talon, vient de valider ce mardi 18 août, le choix de Serge Ekué pour succéder à Christian Adovèlandé à la tête de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD). Le compatriote est un financier chevronné de grandes lignes économiques. Il faut rapidement préciser que le nouveau patron de la BOAD n’est pas un intrus de la maison qui finance et accompagne le développement des huit (08) États de l’UEMOA, qui sont le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et enfin le Togo. En cause, Serge Ekué est depuis Mai 2020 Conseiller Spécial du Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) avec pour principales missions de finaliser le Plan Stratégique 2021-2025 ainsi que de superviser les stratégies de mobilisation des ressources financières de la Banque. Quelle transition bien préparée par le digne fils de la capitale béninoise, Porto-Novo, Christian Adovèlandé et supportée par les plus hautes autorités béninoises !?

Une solide et gigantesque expérience internationale

Il est important de savoir qu’avant l’arrivée du nouveau Boss au sein de la BOAD, Serge Ekué dirigeait depuis 2016 les activités de Banque de Financement et d’Investissement (BFI) de Natixis pour le Royaume-Uni à Londres. Il cumulait cette responsabilité avec celle des Solutions de Marches pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique (EMEA). À ce poste, Serge Ekué était en particulier le responsable des Départements Afrique et Russie de Natixis. Sur d’autres terrains financiers, l’Expert reconnu des Marchés Financiers et des Marches de Capitaux, a dirigé les Activités de Marchés de Natixis pour la zone Asie-Pacifique pendant près de six ans, soit de 2010 à 2016. Le choix du gouvernement du Nouveau Départ a, il faut le noter, eu la lourde responsabilité d’assumer la Direction Générale de Natixis basée à Hong-Kong. Pour avoir exercé ces larges responsabilités dans le monde entier, l’homme a à son actif une vingtaine d’années d’expérience en Finance Internationale, Financements Structures et de Marchés. Comme bagage estudiantin, Serge Ekué est détenteur de l’Exécutive MBA d’HEC Paris, du DESS Banques-Finances de Paris V, du diplôme de l’institut d’Études Politiques de Bordeaux et à tout ceci, si vous ajoutez une solide et gigantesque expérience internationale, vous allez le retrouver dès ce jour à la tête de la Présidence de la BOAD, à Lomé, la capitale togolaise.

Un proche du Professeur Albert Tévoédjrè

Il convient de relever que le nouveau président de la BOAD, Serge Ekué, est le fils de Albert Ekué, frère de la femme du feu Professeur Albert Tévoédjrè. Ce dernier est un ancien dirigeant de la Fédération des Étudiants d’Afrique Noire en France (FEANF) et cofondateur du Mouvement Africain de Libération Nationale (MALN), aussi Secrétaire d’État à la Présidence de la République du Bénin, Ministre de l’Information, poste qu’il occupe jusqu’à sa désignation comme Secrétaire général de l’Union Africaine et Malgache (UAM). Également ancien médiateur de la République du Bénin. Pr Albert Tévoédjrè est décédé le mardi 6 novembre 2019, à Port-Novo, à l’âge de 90 ans.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.