Press "Enter" to skip to content

Adja-Ouèrè : La Cour Suprême donne 15 jours pour une nouvelle désignation du Conseil communal

Ce qu’a connu la commune de Parakou, au Nord du Bénin, il y a quelques semaines, la commune d’Adja-Ouèrè s’apprête elle aussi à connaître ça. Tout part toujours d’un élu Conseiller Communal qui perd son siège. C’est le cas du Conseiller Communal Clément Adochekon. Ce dernier était jusqu’à ce mercredi 2 septembre, le Chef de l’Arrondissement (CA) de Tatonnonkon, dans la commune d’Adja-Ouèrè, dans le département du Plateau, au Sud-est du pays. Mais il est désormais l’ancien CA. En effet, la Cour Suprême présidée par Ousmane Batoko, a rendu un arrêt qui a invalidé son siège au sein du Conseil Communal (CC) d’Adja-Ouèrè, ce jeudi 3 septembre.

Le nouveau Code électoral

De ce fait, l’Exécutif communal composé de 24 Conseillers dont à sa tête la maire Karamath Fagbohoun, est réduit à part égal des partis politiques. Désormais le parti Bloc Républicain (BR) et le parti Union Progressiste (UP) ont 12 élus Conseillers Communaux chacun. Alors la Cour de Porto-Novo a donné 15 jours pour la reprise de la désignation des membres du Conseil Communal (CC) d’Adja-Ouèrè. Il est certain que le fauteuil du maire est sous une grande menace de quitter sous les fesses de la fille de l’homme d’affaires et homme politique béninois, Séfou Fagbohoun. Mais la maire Karamath Fagbohoun peut bien compter sur le nouveau Code électoral

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.