Press "Enter" to skip to content

Cotonou : Mario Mètonou dépose 8 personnes en prison pour faux diplômes en santé

Photo : Le procureur de la République près de Tribunal de Première Instance de Cotonou, Mario Mètonou


La justice béninoise ne badine pas, notamment avec le procureur de la République près de Tribunal de Première Instance (TPI) de Cotonou, Mario Mètonou. Début de la semaine, huit (08) personnes peuvent en témoigner. En effet, ce lundi 28 septembre, le procureur de la République près de TPI de la capitale économique du Bénin, a jugé bon de placer en détention provisoire, huit (08) personnes accusées d’organisation frauduleuse de formation en santé. Ces faussaires dans le domaine de la santé ont été arrêtés et présentés lundi au procureur de Cotonou, et après leur audition, ils vont séjourner à la Prison Civile de Cotonou (PCC) en attendant leur procès prochainement pour être condamnés s’ils sont déclarés coupables des faits à eux reprochés.

Synonyme de nombreux décès dans les hôpitaux

Il faut souligner que le groupe d’organisation frauduleuse de formation en santé, dérogeait aux règles en matière de formation des agents de santé, médecines et infirmiers dans le privé. Offrant des formations en santé aux étudiants béninois sans aucun respect des normes dans le domaine de la médecine. Mieux, les faussaires vont jusqu’à livrer des formations dans certaines écoles privées installées dans la sous-région. Ils mettent les étudiants sur le marché du travail après une durée de formation non requise. En cause, les étudiants sortent de formation au bout de 12 mois, au lieu de trois 36. Et ce, avec des diplômes douteux pour concourir sur le marché d’emploi en tant qu’agents de santé, médecins ou infirmiers, synonyme de nombreux décès dans les hôpitaux pour finir par mettre sur le compte d’une erreur médicale. 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.