Press "Enter" to skip to content

Différemment du mois d’Octobre : Voici le mois de toutes les questions

Photo : Feu confrère François Michel Adodoh Mensah


C’est le premier mois de l’année qui comprend deux chiffres : Octobre, 10ème mois. En anglais, c’est le 2ème mois terminé par « ber ». Ces derniers mois en ber, à savoir september, october, november et december, qualifiés des mois de tous les dangers. Les héros africains, même dans leur dernière demeure, peuvent témoigner du mois d’octobre. Pour certains, ce mois d’octobre fait peur au regard de triste souvenir qu’il engendre sur le continent africain. C’est simplement un triste mois avec ses différentes dates d’événements macabres que nous allons se rappeler ce 1er octobre 2020. Pour quelques héros morts en octobre, on peut noter le 9 octobre 1967, où un homme de guerre, Che Guevara, a été assassiné. 20 ans après, c’est fut le tour d’un digne fils d’Afrique d’être aussi assassiné. Un panafricaniste qui croyait en la réussite des africains sans compter sur les blancs. Malheureusement, il n’aura pas été au bout de ses rêves, car il sera tombé sous les coups de la « Franç à fric ». Avec la complicité de son compatriote et frère d’armes, Blaise Compaoré, le jeune Thomas Sankara fut sauvagement assassiné le 15 octobre 1987 au Burkina-Faso, ancien Haute-Volta. Toujours et encore assassinat, cette fois-ci, au Burundi. Le 21 octobre 1993, le président burundais Melchior Ndadaye a été assassiné. Croyant que ce serait la fin des assassinats, alors que la communauté célébrait les 20 ans d’anniversaire de la disparition du jeune prodige d’Afrique Thomas Sankara, un autre combattant de liberté sera encore mort assassiné. Le 18 octobre 2007, l’homme aux longs dreadlocks, le rasta le plus engagé après Bob Marley. L’enfant de KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud, va passer de vie à trépas à la suite d’une tentative de braquage. Lucky Dube, s’en est allé alors qu’il n’avait que 44 ans. Les années passent et octobre continue de marquer « macabrement » l’Afrique à travers ses grands hommes.

Feu François Michel Adodoh Mensah, il y a exactement 6 ans, jour pour jour

L’année 2011, le continent va connaître une histoire pire, celle qui va bouleverser la vie paisible de tout un pays, synonyme d’instabilité dans la sous-région voire dans toute l’Afrique. Nous sommes en Libye où le Colonel Mouammar Kadhafi fut abattu près de Syrte, le 20 octobre 2011. Le monde des professionnels des médias va aussi connaître le mois d’octobre, trois ans plus tard. Pas en Libye, mais plutôt au Bénin où l’émérite journaliste béninois n’a pu échapper à la rage d’octobre. Ce mois a choisi le premier de ses jours, c’est-à-dire le 1er octobre 2014, pour arracher le feu confrère François Michel Adodoh Mensah, à l’affection des béninois. Et ce, dans la fleur de l’âge, puisque « Cesco » n’avait que 32 ans. Dans la même année 2014, soit 3 semaines plus tard, après la mort tragique du journaliste chroniqueur sportif béninois, le monde du football sénégalais va pleurer le départ du seul entraîneur qui a pu amener les Lions de la Teranga du Sénégal aux quarts de finale de la Coupe du monde 2002. Bruno Metsu, est mort le 19 octobre 2014. Du retour au Bénin, un grand homme de paix a cassé sa pipe. Le feu Général Mathieu Kérékou est mort le 14 octobre 2015. Au regard de toutes ces mémoires, octobre serait-il, un mois, complice des vampires ? Un mois sangsue ? Ou encore un mois vautour ? Pour ce que nous savons, nous sommes déjà dès ce jour, jeudi 1er octobre dans le mois de toutes les questions. La seule grande prière est d’implorer la protection de Dieu sur chacun de nous durant le reste des jours de ce mois. Que surtout sa protection continue comme au début de l’année jusqu’à la fin de 2020. La rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE et celle du journal quotidien « DIFFÉRENCE INFO »  souhaitent un paisible mois d’octobre à leurs lecteurs du Bénin et du monde entier. Elles souhaitent par la même occasion, paix au repos de l’âme du feu confrère de la chaîne de télévision privée béninoise Canal 3 Bénin, François Michel Adodoh Mensah, alias « Cesco ».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.