Press "Enter" to skip to content

Cotonou : Le gouvernement béninois retire 20 malades mentaux errants dans les rues et prend en charge leurs soins

Photo : La récupération d’un malade mental, à Cotonou, mercredi 7 octobre


C’est une assistance sociale qui sonne comme une première au Bénin. Il y a bientôt un an, soit précisément le jeudi 28 novembre 2019, le gouvernement du président Patrice Talon a fait dérouler une phase expérimentale dans le domaine social, notamment au sujet des malades mentaux errants dans les rues. Suite au succès qu’a connu cette phase, le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance (MASM) a effectué une opération de prise en charge des malades mentaux errants dans les rues de Cotonou, la capitale économique du Bénin. C’était mercredi 7 octobre où l’opération consiste à retirer des rues, des personnes qui souffrent des troubles mentaux, à les convoyer vers les centres de traitement et à suivre rigoureusement leur traitement. L’objectif, il faut le préciser, est de permettre à ces franges sociales de retrouver leur dignité. À la tête de l’équipe qui a mené l’opération, le Directeur Général du Fonds d’Appui à la Solidarité Nationale (FNDS), Alphonse Sogadji. Une équipe composée en grande partie de la Police Républicaine et des Sapeurs-pompiers sans oublier l’appuie de la Police Municipale de Cotonou. Elle a sillonné quelques quartiers de Cotonou, et récupérer au finish une vingtaine de malades mentaux qui ont été convoyés vers les centres psychiatriques.

Ces personnes, handicapées par la maladie de la folie, seront prises en charge par le gouvernement béninois. Elles seront réintégrées, par la suite, dans leurs familles respectives après leur guérison. Mieux, elles pourront reprendre leurs activités de revenus avec un appui du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance (MASM) que dirige Véronique Tognifodé, et ce, à travers le Fonds d’Appui à la Solidarité Nationale (FNDS). Il convient de noter que 51 malades mentaux ont été retrouvés au cours de l’opération expérimentale effectuée l’année dernière et ont été convoyés vers les centres psychiatriques. Après leur séjour sanitaire qui a duré trois (03) mois, 45 malades mentaux ont été complètement guéris et vivent désormais en bonne santé au sein de leur tissu familial. Rappelons qu’en prélude à la Journée Mondiale de la Santé Mentale qui a été célébrée le ce samedi 10 octobre, le Directeur Général du Fonds d’Appui à la Solidarité Nationale avait saisi l’occasion, pour lancer un vibrant appel. L’appel d’Alphonse Sogadji est toujours pendant et s’adresse aux généreux donateurs et aux partenaires de soutenir l’initiative du gouvernement du président Patrice Talon, ceci, à travers des dons, aides, etc. toutes œuvres sociale de toute nature.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.