Press "Enter" to skip to content

France : Éric Dupond-Moretti laissera Jean Castex décider des suites de l’enquête contre des procureurs du Parquet National Financier

Photo : Le ministre français de la Justice, Éric Dupond-Moretti, à l’Assemblée nationale, le mardi 6 octobre


Comme un premier drapeau blanc dans le ciel français. Accusé de conflit d’intérêt par des syndicats de la magistrature française, le ministre français de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a annoncé ce lundi 12 octobre, que c’est le Premier ministre, Jean Castex, qui décidera des suites à donner concernant l’enquête administrative contre des procureurs du Parquet National Financier (PNF). 

« Moi ça ne me gêne en rien »

Éric Dupond-Moretti

Une annonce qui devrait apaiser les syndicats de magistrature. « Les syndicats me demandent de passer la main au Premier ministre. Ils me demandent de transmettre le rapport d’enquête administrative quand il sera bien évidemment rendu. Et c’est au Premier ministre qu’il appartiendra de statuer, et bien très bien. Moi ça ne me gêne en rien. Soit le rapport dit qu’aucune faute n’a été commise, et je serais le Garde des Sceaux le plus heureux du monde. Soit des fautes ont été commises et nous verrons alors la décision que prendra le Premier ministre. », a détaillé Éric Dupond-Moretti. 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.