Press "Enter" to skip to content

Côte d’Ivoire : Un jeune commissaire de police tué dans un échange de tirs à Cocody

À 48 heures de la tenue du scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire, où plus de trente-cinq mille (35000) hommes en uniforme, selon les sources officielles, sont mobilisés pour la sécurisation de l’ensemble du processus électoral, la police ivoirienne perd subitement un de ses braves serviteurs. Ce mardi 27 octobre, le commissaire de police Charles Akoun, a été tué. Son décès est survenu dans un échange de tirs à Angré, dans la commune de Cocody. En effet, l’échange de tirs croisés a eu lieu entre le commissaire et quatre (04) individus armés qui voulaient braquer un bar sis au secteur Angré CNPS. Les hors-la-loi avaient débarqué à bord d’un véhicule 4×4 noir, et ont ouvert le feu. À lui seul, le commissaire a abattu un et en a blessé un autre parmi les divorcés sociaux. Mais le blessé a pu prendre ses jambes au cou avec le reste de la bande.

02 balles mortelles

Il faut souligner que durant les échanges de tirs, le commissaire Charles Akoun a malheureusement reçu 02 balles, dont une au thorax, qui lui ont été fatale par la suite. En cause, transféré d’urgence à l’hôpital pour être secouru, le policier va rendre l’âme à la réanimation. Une chasse à l’homme à travers une enquête est ouverte pour mettre la main sur le reste des malfrats. En attendant que les résultats ne tombent, les honneurs ont été rendus au commissaire Akoun pour nombre de loyaux services à la Police nationale ivoirienne. Rappelons que la victime était précédemment en service à la police criminelle au Plateau, et chargé des opérations d’enquête. Le désormais feu commissaire Charles Akoun était âgé de 47ans. C’est dans ce deuil que les forces de sécurité publique de Côte d’Ivoire vont rester, le samedi 31 octobre, pour assurer la sécurité de la présidentielle déjà tendue et très sensible.

Toute l’équipe de la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE et celle du journal quotidien « DIFFÉRENCE INFO » avec à leur tête, le Promoteur Directeur Général, Bienvenu Djissa, présentent leurs vives et profondes condoléances à la famille professionnelle de l’illustre disparu, au peuple ivoirien, et surtout à la famille Akoun.

Plaise à Dieu, que son âme repose en paix !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.