Press "Enter" to skip to content

Football : À bientôt 54 ans, le joueur professionnel le plus âgé au monde prolonge son contrat avec son club

Photo : L’attaquant du Yokohama FC, Kazuyoshi Miura, le plus vieux joueur professionnel du monde en activité


Le monde du football se pose la question depuis hier. Quel est son secret de maintenir la forme jusqu’à cet âge en tant que joueur encore en activité ? En effet, la véritable légende chez lui au Japon, a prolongé ce lundi 11 janvier, son contrat avec son club à Yokohama. À bientôt 54 ans, il a juré de jouer jusqu’en 2027. C’est-à-dire usqu’à ses 60 ans. Inusable ! Son nom est Kazuyoshi Miura. Il est d’origine japonaise et footballeur professionnel au Yokohama FC dans la J-League, la première division japonaise. Sur le terrain, il joue attaquant. L’homme qui joue les prolongations avec Yokohama, est aussi adroit et efficace du pied droit que du pied gauche. Le vieux père compte 89 sélections en équipe nationale nippone. Sa dernière sélection remonte de 21 ans, soit au début des années 2000. Il est important de noter que Kazuyoshi Miura fêtera son 54ème printemps fin février prochain. Ce lundi dans l’après-midi, il a prolongé son contrat d’un an avec le Yokohama FC, club avec lequel il joue depuis 15 ans. Le japonais est le plus vieux joueur professionnel du monde en activité. « Je n’ai pas vécu une dernière saison satisfaisante, a reconnu le doyen du foot mondial au moment de signer sa prolongation. », a reconnu Kazuyoshi Miura. « Mais je ressentais la joie de jouer au football à un moment où le monde était confronté à une situation difficile en raison de l’épidémie de Coronavirus. », ajoute l’attaquant du Yokohama FC.

« Mon ambition et mon enthousiasme pour le football augmentent. Je vais travailler dur chaque jour, en ayant pour objectif de contribuer à la victoire de l’équipe cette saison en jouant le plus grand nombre de matches possibles. »

Kazuyoshi Miura

En oubliant son âge de plus d’un demi-siècle, il promet contribuer à la victoire de son club cette saison. « Mon ambition et mon enthousiasme pour le football augmentent. Je vais travailler dur chaque jour, en ayant pour objectif de contribuer à la victoire de l’équipe cette saison en jouant le plus grand nombre de matches possibles. », a exprimé Kazuyoshi Miura. Le japonais, déjà professionnel à la naissance de l’argentin Lionel Messi, avec ce nouveau contrat, s’apprête à disputer la 36ème saison d’une carrière professionnelle entamée en 1986, soit un an avant la naissance de l’attaquant du Barcelone FC qui aussi joue la prolongation avec le club catalan. Attention, Kazuyoshi Miura n’est pas un joueur gadget, juste bon pour son club à avoir une trace dans le livre des records. Il urge d’indiquer qu’au Japon, le quinquagénaire est une star surnommée « King Kazu ». Les japonais sont persuadés que c’est lui qui a inspiré le personnage du manga « Captain Tsubasa » connu en France sous le nom d’« Olive et Tom ». C’est faux puisque le manga est né avant que Miura soit connu, mais les japonais ne veulent pas en démordre. Quadruple champion du Japon au milieu des années 1990, le doyen des footballeurs sur la planète a été élu « joueur asiatique de l’année en 1993 ». Comme le brésilien « Ballon d’Or 1999 » Rivaldo, il présente aussi la rare particularité d’avoir joué pour un club sur quatre continents, à savoir Asie, Amérique, Europe et Océanie.

En froid avec le sélectionneur, il rate France 98

Il est à signaler que Santos, club brésilien et club cher au Roi Pelé, est le club du commencement de la carrière du vaillant quinquagénaire. Kazuyoshi Miura a donc connu ses débuts au Brésil. En Europe, dans la deuxième partie des années 1990, le footballeur globe-trotter a évolué au Genoa, en Italie, et à Zagreb, en Croatie, accrochant un championnat de Croatie à son palmarès. Dans ses projets de retourner chez lui au Japon pour y poser son baluchon à Yokohama en 2005, le recordman de longévité du football a aussi effectué une pige au FC Sydney, en Australie. En équipe nationale nippone, sans une brouille avec le sélectionneur de l’époque, il aurait dû disputer la Coupe du monde France 98. Avec 89 sélections au compteur de l’équipe nationale, Kazuyoshi Miura a tout de même marqué 55 buts et remporté la Coupe d’Asie des nations en 1992. Le japonais détient un autre record de longévité. Il faut noter qu’en 2017, Kazuyoshi Miura est devenu le plus vieux buteur professionnel de l’histoire supplantant à l’époque l’anglais Stanley Matthews. À ce moment-là, signalons que l’attaquant du Yokohama FC avait 50 ans et 14 jours et son record tient toujours. À âge avancé, le vieux père des footballeurs en activité toujours affûté comme un jeune homme ne court certes plus aussi vite qu’avant. Il faut reconnaître que son coup de reins devant le but est moins efficace. Il ne joue plus 90 minutes et d’ailleurs, il n’a disputé que quatre (04) matchs complets la saison dernière en J-League.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.