Press "Enter" to skip to content

CEDEAO : Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, réélu président en exercice de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté

Photo : Le chef de l’État du Ghana et président en exercice de la Conférence, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, à Niamey, le lundi 7 septembre 2020


Les Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont réuni en Conférence à travers leur Session Extraordinaire tenue le mardi 2 février. En raison de la crise sanitaire liée au Coronavirus avec les restrictions y relatives, la Conférence s’est déroulée par visioconférence. Les travaux ont été placés sous la présidence du Ghana et président en exercice de la Conférence, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo. Elle a connu la présence des Chefs d’État et de Gouvernement ou leurs représentants dûment mandatés, à savoir :

  • le chef de l’État du Burkina-Faso, Roch Marc Christian Kaboré ;
  • le chef de l’État du Cap-Vert, Jorge Carlos de Almeida Fonseca ;
  • le chef de l’État de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara ;
  • le chef de l’État de la Guinée, Prof. Alpha Condé ;
  • le chef de l’État de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo ;
  • le chef de l’État du Libéria, Georges Manneh Weah ;
  • le chef de l’État du Sénégal, Macky Sall ;
  • le chef de l’État de la Sierra Leone, Julius Maada Bio ;
  • le chef de l’État du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé ;
  • le Vice-président de la République Fédérale du Nigéria, Yemi Osinbajo ;
  • le Premier ministre du Niger, Brigi Rafini ;
  • le Premier ministre de la Transition du Mali, Moctar Ouané ; et enfin
  • le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération du Bénin, Aurélien Agbénonci, représentant le chef de l’État du Bénin, Patrice Talon.

À signaler également la présence du président de la Commission de la CEDEAO, Jean Claude Kassi Brou. Il faut noter que la principale information à retenir dans le communiqué final qui a sanctionné la fin des travaux hier, est la réélection du président en exercice de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Le chef de l’État du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a, à l’unanimité des dirigeants participants, été reconduit à la tête de la Conférence pour une mission bien précise. En effet, « la Conférence demande » au dirigeant ghanéen « de conduire la réflexion » sur la mise en œuvre de « la réforme institutionnelle de la Communauté avec l’appui du Comité ministériel Ad hoc sur la réforme institutionnelle ». « Un Rapport sur ce point sera soumis à la Session ordinaire de la Conférence en juin 2021. », renseigne le communiqué. « À cet effet, un consensus général s’est dégagé des Chefs d’État et de Gouvernement selon lequel S.E. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo devra continuer pour un deuxième mandat à la tête de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO, pour superviser la mise en œuvre de la réforme. », informe-t-il. Retrouvez, en cliquant ici, le communiqué final de Session Extraordinaire de la Conférence Des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO, signé ce mardi 2 février par la Conférence.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.