Press "Enter" to skip to content

Deuil au Palais des Gouverneurs : Le député Jean-Pierre Babatoundé est mort

Photo : Le regretté, Jean-Pierre Babatoundé


Le Palais des Gouverneurs, à Porto-Novo, la capitale du Bénin, est en deuil. Le député du parti Union Progressiste (UP) élu dans la 22ème Circonscription Électorale, Jean-Pierre Babatoundé, n’est plus de ce monde. Il a répondu à l’appel du Père Céleste ce jour, vendredi 5 février, au Centre Hospitalier Université Hubert Koutoukou Maga (CHU-HKM) de Cotonou, la capitale économique du pays. Agent de la douane à la retraite, le défunt est un ancien ministre de l’Environnement dans le gouvernement de l’ancien chef de l’État béninois, Thomas Boni Yayi (2006-2016). Il faut aussi dire que la commune de Kétou, dans le département du Plateau, au Sud-est du Bénin, pleure ce jour la mort d’un fils, le désormais feu Jean-Pierre Babatoundé. En effet, l’illustre disparu a été maire de la commune de Kétou, sa ville natale, durant la troisième mandature de la décentralisation.

Mort de Coronavirus ?

Rien ne prouve que le député a été tué par l’ennemi invisible et meurtrier, Coronavirus. Il convient de préciser qu’aucune information officielle ne donne pas plus de détails sur les circonstances de sa mort, si ce n’est des suites d’une courte maladie, en pleine période de la crise sanitaire mondiale liée au Coronavirus. Faut-il encore le rappeler que c’est d’ailleurs ce virus qui a tué le premier député mort durant la huitième (8ème) Législature de l’Assemblée nationale, à savoir le feu Alidou Démolé Moko, suppléant du ministre béninois de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Dr Alassane Séïdou. Dans les jours à suivre, le suppléant du défunt Jean-Pierre Babatoundé prendre son siège à l’hémicycle pour la suite du mandat législatif qui prend fin en mai 2023. À noter que l’ancien maire de Kétou est mort à l’âge de 72 ans.  

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.