Press "Enter" to skip to content

Ligue des champions : Chelsea au sommet de l’Europe après 2012

Triomphe de Manchester City hier, samedi 29 mai, Chelsea remporte sa deuxième Ligue des champions. La première, faut-il le rappeler encore, remonte en 2012 avec l’ère de l’international ivoirien, Didier Drogba. Ce faisant, les hommes de Thomas Tuchel ont empêché Manchester City avec Pep Guardiola d’enfin conquérir sa première Ligue des champions ce samedi soir au stade du Dragon de Porto. L’entraîneur allemand, débarqué du Paris Saint-Germain (PSG) la veille de Noël 2020, a mené les Blues à la deuxième C1 de l’histoire de Chelsea alors que les Citizens devront encore attendre. Puisque Chelsea et Thomas Tuchel en ont décidé ainsi. Pep Guardiola est peut-être le meilleur coach actuel au monde, mais le Catalan n’arrive pas à guider les Sky Blues à leur première Ligue des champions. L’homme étant un habitué d’aligner un onze de départ sans attaquant de pointe de métier, l’ancien barcelonais n’a pas changé de jouer avec un faux N°9 contre Chelsea. Fernandinho et Rodri sur le banc, Guardiola a proposé une composition offensive, trop offensive et qui l’a chuté du podium.

« Normalement, on veut avoir un peu plus de possession. »

Thomas Tuchel

Chelsea, sûr de sa force depuis l’arrivée de Tuchel fin janvier, n’a rien changé à ses habitudes. « Normalement, on veut avoir un peu plus de possession. », a confié le technicien des Blues après la rencontre. Il faut signaler que tout en laissant le ballon aux Citizens, les Blues ont maîtrisé leur rencontre, se montrant très à l’aise en transition grâce notamment à l’immense du français N’Golo Kanté, nommé homme du match. L’ouverture du score au bout de la première période de Kai Havertz (42’) en est la démonstration parfaite. Le jeune attaquant (21 ans), arrivé l’été dernier de Leverkusen, a marqué le premier but de sa carrière en Ligue des champions en dribblant Ederson après une merveille de passe en profondeur de Mason Mount. Une passe qui a mis en difficulté la défense mancunienne avec John Stones-Ruben Dias qui était pris de vitesse. Un score qui ne changera pas jusqu’à la pause. En seconde période, Manchester City a fait le siège de la surface londonienne, comme face au PSG en demi-finales, mais sans trop mettre en danger l’ancien rennais Edouard Mendy« J’ai l’impression de vivre un rêve éveillé. », a savouré d’ailleurs le gardien international sénégalais. Christian Pulisic a même manqué le but du break la 73’ en piquant son ballon à côté du but mancunien après un caviar de Kai Havertz. Manchester City, de son côté, s’est vu égaliser dans les derniers instants du temps additionnel (90+7’) quand la volée du champion d’Afrique Riyad Mahrez a frôlé la lucarne d’Edouard Mendy qui était battu. Pour sa première finale de C1, Manchester City devra repasser pour être sacré, comme le PSG la saison dernière. Les choix de Pep Guardiola, que l’on pourrait qualifier d’audacieux, ont finalement déstabilisé ses propres ouailles. Chelsea n’en demandait pas tant, mais Chelsea a mérité sa victoire. Une victoire du club anglais qui permet de dire qu’après 2012, une deuxième Ligue des champions trônera désormais dans l’armoire à trophées de Stamford Bridge.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.